Centrafrique : Fidel Gouandjika obnubilé par la « prochaine victoire » de son patron Bozizé s’en prend aux leaders de l’opposition

Publié le par L'Indépendant

Interrogé au téléphone vendredi en début d’après midi, le ministre centrafricain en charge de l’Agriculture et du développement rural, Fidel Gouandjika, s’est lancé dans une logorrhée à tout le moins invraisemblable et provocateur.

Petit rappel des faits : dans sa quête d’une réaction officielle du Gouvernement à propos de la protestation de l’UFVN (Union des forces vives de la nation) au sujet des nouvelles dispositions introduites de façon unilatérale par le pouvoir dans le projet du nouveau code électoral, L’Indépendant, à défaut du ministre en charge de l’Administration du territoire que nous avons fini par avoir ce jour en début de soirée, n’a pas manqué de s’approcher de son collègue Fidel Gouandjika dont on dit très proche du président centrafricain.

Après les amabilités d’usage, le monsieur agriculture et développement rural du régime de Bangui, a dressé un réquisitoire teinté de mépris et de propos somme toute orduriers contre la quasi-totalité des leaders d’opposition non sans préalablement prophétiser sur la « prochaine victoire de François Bozizé. « on s’apprête à célébrer la prochaine victoire du président de la république, d’ailleurs en dehors de lui, je ne vois personne d’autre qui peut gagner les élections », a déclaré Fidel Gouandjika, visiblement entouré de militants KNK en témoigne les bruits de fond et autres échos, qui perturbaient la conversation.

L’Indépendant a tout naturellement rebondit sur cette déclaration pour interroger le ministre sur son assurance qui frise l’euphorie surtout que le bilan de son patron à la tête du pays n’est pas si reluisant que ça, l’homme nous a répondu en ces termes. « Nous faisons 7 milliards de recette par mois, les fonctionnaires sont payés à termes échu depuis que le gouvernement est en place et en plus les centrafricains vivent bien et surtout en paix. Outre cette réussite, dites-moi entre nous, vous voyez quelqu’un en face ? Ziguélé est un taré qui n’a rien dans la tête, Tiangaye un épileptique qui peut faire un syncope au cours d’une manifestation officielle par exemple le défilé du 1er décembre, le peuple est loin de voter un type qui est souffrant, Pouzère est fini, Goumba est finalement parti mais on s’attendait à ça, quant à Kolingba, il est déjà envoyé aux archives nationales. Sérieusement, il ne reste plus que le président Bozizé qui est le véritable homme de la situation. Après ce second mandat, nous allons encore modifier la constitution pour qu’il se présente une troisième fois ».

Les intéressés sauront lui répondre.

A la question où a-t-il rangé ses ambitions présidentielles ? Fidel Gouandjika répond que « seuls les imbéciles ne changent pas ». Depuis que je suis au côté du président Bozizé, a-t-il dit, je suis éclairé par sa sagesse. Maintenant, je sais que pour se développer, notre pays à besoin de lui.

Voilà qui donne assez, nous le croyons, et lève tout autant, on l’espère, un coin de voile sur ce que François Bozizé et ses ouailles concoctent en coulissent pour tripatouiller les prochaines élections présidentielles et se maintenir au pouvoir au forceps.

A l’antipode de Gouandjika, chez son collègue en charge de l’Administration du territoire, Elie Ouéfio, que nous avons pu joindre après de nombreuses tentatives infructueuses, le discours est pondéré, et l’attitude responsable nous semble-t-il. Même si l’homme dissimule mal son mécontentement vis-à-vis de L’Indépendant, qui, selon lui, l’aurait accusé dans un article de vouloir ripoliner les circonscriptions électorales dans le grand ouest du pays pour assurer la majorité parlementaire au camp présidentiel, Elie Ouéfio, s’est mis d’accord avec nous sur le principe d’une interview exclusive.

Mais en attendant, il se dit surpris par les agitations de l’opposition, conduite par l’UFVN, qui à l’en croire, ignore la règle de la majorité, estime-t-il fondamentale en démocratie.

Maintenant que les dés sont jetés, la coalition de l’opposition ferait mieux d’adopter une vraie méthode de lutte différente des simples déclarations de principe plus que timorées. A défaut d’obtenir des concessions du pouvoir, l’UFVN se doit tout simplement de boycotter le processus électoral pour ne pas servir de caution morale comme ce fut le cas du dialogue politique inclusif, au hold-up électoral en préparation.

Mais d’ici-là, les colonnes de L’Indépendant restent ouvertes à toutes les réponses que ceux qui sont mis en cause voudraient bien apporter aux propos déplacés de Gouandjika.

Vendredi 26 Juin 2009
Adrien Poussou

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article

faradanga jeanne marie 24/12/2009 06:24



recevez mes salutations patriotiques.
cest avec un coeur remplit damour patriotique que jai decide de rediger cette petite note.
a tous les centrafricainc AIMONS NOTRE PAYS.
car la ou jetudie je me suis senti a letranger et vraiment etrangerte si vous pouvez comprendre cela . Tout le monde raisonne qu au nom de son pays.
cherchons toujours a apporter de positivites a notre pays et le tout puissant benira tous nos projets .juste une centrfricaine et je suis attiree par ce message je n appartiens a aucun parti
politique plutot soucieuse de mon pays.
merci pour votre bonne comprehension fille de centrafric .



STAG 04/12/2009 07:44


Comment prendre la défense de quelqu'un qui va être traduit devant la CPI.

et qui a substituer l' argent destiné au désarmement des rebelles.


pasteur samaley 04/07/2009 06:30

je vous l,avais predit en 2003 que l,avenement de bozize ne sera pas benefique pour notre nation.car si bozize devient president de la republique,le pays connaitra un cycle de violence qui s,enchainera et fera le tour de toutes nos provinces .les centrafricains en auront marre et demanderont a dieu de ne plus nous laisser gouverner par ces hommes sans coeurs ni loismais ma lattre a patasse pour prevenir la crise a venir a coincider aux enquetes qui suivaient bozize depuis 1995et quand les choses ont ete clairs,bozize etait remercier par patasse et cela a coincider a ma lettre d,information.c,est comme ca les gens croyaient que c,est moi qui ai ecrit contre bozize hors non! je suis rien dans son affaire.dieu seul m.avait intimer l,ordre de barrer la route ala souffrance inutile du peuple.ET LE MONDE AVEUGLE NE M,A PAS CRU.EN VOICI LES CONSEQUENCES.ET TANT QUE BOZIZE NE LAISSERA PAS LE POUVOIR POUR QUE DIEU CHOISISSE SON ELU ALA TETE DE CE PAYS,LA SOUFFRANCE DU PEUPLE N,AURA PAS DE FIN.LE PEUPLE PRIERA MAIS LEURS PRIERES SERA SANS EFFETS.COMMENT UN SOIT DISANT PASTEUR SERVITEUR DE DIEU AU POUVOIR ENDEUILLE SON PROPRE PEUPLE,CHASSESA POPULATION,LES ENVOIE COMME REFUGIES PARTOUT EN BROUSSE ET DANS LES PAYS VOISINS!JESUS CHRIST QUAND IL EST ENTRER A JERUSALEM,LES MALADES,MALHEUREUX,AVEUGLES,TOUS ACCOURRAIENT VERS LUI POUR TROUVER LA VIE ET LA GUERISON.MAIS VOTRE JESUS DE BENZAMBE DU 15MARS DANS SON ENTREE TRIOMPHALE AU STADE BOGANDA EST LE CONTRAIRE DE SON DEVANCIER JESUS DE NAZARETH..C,EST PARCEQUE BOZIZE S,EST COVERTI AU FRANC-MACONNERIEDEPUIS QU,IL EST DEVENU PRESIDENT.ET CETTE SECTE PERNICIEUSE EST GOUVERNEE PAR LUCIFER LUI-MEME.ET SEUL LUCIFER DICTE SES VOIES A BOZIZE QUI N,A PAS DE CHOIX.CHAQUE FOIS QUAND LUCIFER VEUT BOIRE DU SANG,C,EST LE SANG CHAUD DU PEUPLE QU,IL DEMANDE A BOZIZE.ALORS CROYEZ-VOUS QU,UN HOMME QUI BOIT ET AVEC LE CHRIST DANS LA MEME COUPE,ET AVEC SATAN LUCIFER DANS UNE MEME COUPE SERA OU AURA SON PAYS EN PAIX AVEC LE CREATEUR! NE VOUS TROMPEZ PAS.TOUT CE QUE L,HOMME A SENER,IL LE MOISSONNERA AVANT LA FIN DE SA VIE.PAS D,ELECTRICITE DANS BANGUI,AUGMENTATION DES PRIX DES DENREES ALIMENTAIRES,INSECURITE GENERALISEE,TUERIE A GRANDE ECHELLE,REFU DE DIALOGUER,L,EXCLUSION,DIVISER LES FILS DU PAYS ENTRE EUX,SONT TOUS LES CHOSES CATALOGUEES PAR LUCIFER QU L,IMPOSE A BOZIZE SON AMBASSADEUR .IL SE MOQUE DE L,EGLISE DU CHRISTIANISME CELESTE,MAIS N,EN CONNAIT PAS L,ISSUE DE SORTIE HONORABLE.VOUS LE VERREZ,VOUS LE SAUREZ. MOI ,VOTRE LIBERATEUR,VOTRE GUIDE,LE REVEREND PASTEUR SAMALEY ROBERTO, J,ARRIVE AVEC DES PROJETS JAMAIS REALISES DANS NOTRE PAYS POUR CHAQUECENTRAFRICAIN. LA CHANCE SERA DONNEE A CHAQUE FILLE ET FILS DE CE PAYS DE REALISER SON REVE LE PLUS CHERE AVEC LE M.S.R.S.ET LE GRAND CAMARADE DE LUTTE LE PRESIDENT FONDATEUR DU MSRS PASTEUR SAMALEY COMME PRESIDENT DES CENTRAFRICAINS EN 2010.RENDEZ-VOUSAUX ELECTIONS.BYE!

president pasteur samaley 04/07/2009 05:55

c,est pas etonnant d,ecouter des hommes aux ventres mouts comme un certain ngouadjika.il yen a plusieurs qui raisonnent comme lui.c,est comme si son patron bozize a ete reellement l,homme qu,il fallait pour la centrafrique en 2003.je crois que bozize est un parvenu grace aux complicites de plusieurs forc es qui lui ont porter au pouvoir.c,est dabord quelqu,un qui n,a pas de projets de societe et sans inspiration positive.son seul atout,la ruse,la violence,l,envie l,orgueuilla barbarie,les detournements des choses autruis,lesranceurs et le cloud de tout,c,est la decheance morale d,un homme immoral dont ses secrets sont detenus par d,autres personnes mais qui gardent le silence jusqu,au moment opportun et tous les centrafricains connaitront ce bozize en profondeur.celui qui dit qu,a par bozize,il ya personne pour la rca est un homme vide et unmature,anti christ.qui ne connait pas dieu.car a dieu seul le pouvoir de choisir de doter quelqu,un de clairvoyance,de vision et d,innovation.hors bozize et ses griots verront comment ils finiront leur vie terrestre tant que l,humanite subsistera.n,est-ce pas mobutu,ouphouet boigny,mcias nguema,bokassa et bongo sont partis et l,afrique continue son chemin!le mouvement souverain pour la revolution sociale du president fondateur pasteur samaleysera le boganda n0 2 de centrafrique.donc ne tramlez ni ne gesticulez pas trop vite.attendez la fin de toutes choses.monsieur ngoundjika.tres intellectuel comme vous dont je respecte,n,insultez pas mon peuple a cause des miettes honteuses que votre sanguinaire vous donne tous les soirs .sachez une seule chose;soyez moderer et impartial.car vous ne servez pas un individu mais plutot une nation.les hommes passent mais la nation -mere demeure toujours.ok!conseil de sagesse.celui qui n,a pas encore traverser le fleuve en nage ne doit jamais se moquer de celui qui se noie.merci de votre assurance nebucadnozor