L'ONU salue un accord de paix signé entre le gouvernement centrafricain et deux groupes rebelles

Publié le par Xinhuanet

NEW YORK (Nations Unies), 27 juin (Xinhua) -- Le Conseil de  sécurité de l'ONU s'est félicité vendredi d'un accord de paix  récemment conclu entre les autorités de la République  centrafricaine et deux groupes rebelles opérant dans le pays  déshérité et déchiré par les conflits. 

     L'accord signé samedi dernier doit être intégralement  concrétiser en vue de restaurer la paix dans le pays, a indiqué  dans un communiqué Zalmay Khalizad, l'ambassadeur américain à  l'ONU et président du conseil ce mois-ci. 

     Grâce à la médiation du président gabonais El Hadj Omar Bongo  Ondimba, cet accord a été signé entre le gouvernement  centrafricain et deux groupes rebelles, à savoir l'Union des  forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) et l'Armée  populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), suite aux  négociations à Libreville, la capitale gabonaise. 

     Le Conseil de sécurité a également remercié, dans le communiqué, le président gabonais Bongo Ondimba et le dirigeant libyen Muammar Qaddafi, pour leurs efforts en vue de réaliser la paix en  République centrafricaine, en proie aux actes de violences et  autres brutalités armés ces dernières années. 

     Quelque 200.000 Centrafricains ont dû être déplacés dans le  pays ou vivre en tant que réfugiés dans des pays voisins , tels  que le Tchad et le Cameroun. 

     L'année dernière, le Conseil de sécurité de l'ONU a mis en  place la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (Minurcat) afin d'apaiser les souffrances humanitaires  sur place.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article