Afrique du Sud - Xénophobie : Mbeki va s’expliquer sur la xénophobie en Afrique du Sud

Publié le par Apa

APA-Pretoria (Afrique du Sud) Le président sud-africain, Thabo Mbeki, devrait fournir à ses pairs, jeudi à Arusha, en Tanzanie, où s’est ouverte la première réunion du Comité des 12 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, des explications sur les violences ciblant ces derniers jours plusieurs ressortissants de pays d’Afrique, faisant une quarantaine de morts.

Les violences dans les townships d’Afrique du Sud auraient déjà fait plus de 40 morts et près de 10.000 déplacés parmi les ressortissants africains, notamment ceux des pays voisins comme le Lesotho, le Zimbabwe, le Malawi et le Mozambique.

Les dirigeants de ces pays dont les citoyens ont été les principales cibles de ces attaques xénophobes devraient interpeller la délégation sud-africaine qui quitte Arusha vendredi.

Le porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères, Ronnie Mamoepa, avait auparavant fait savoir que Thabo Mbeki participerait à la réunion des 12, dans le cadre des discussions en cours à l’Union africaine (UA) concernant l’intégration politique et économique en Afrique.

En outre, les chefs d’Etat devraient examiner le rapport du Conseil exécutif des ministres des Affaires étrangères de l’UA qui s’étaient réunis au début du mois à Arusha.

Publié dans DROITS DE L'HOMME

Commenter cet article