NATIONS UNIES : LA CINQUIÈME COMMISSION EXAMINE LE PROJET DE BUDGET DE LA MISSION DES NATIONS UNIES EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE ET AU TCHAD (MINURCAT)

Publié le par Un.Org

Le CCQAB propose de réduire de plus de 128 millions de dollars le budget de 768 millions proposé par le Secrétaire général pour l’exercice annuel 2009-2010

La Cinquième Commission (chargée des questions administratives et budgétaires) a examiné ce matin le projet de budget de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) pour l’exercice allant du 1er juillet 2009 au 30 juin 2010, estimé à 768 190 100 dollars par le Secrétaire général.


Présentant les rapports à l’examen*, le Contrôleur des Nations Unies, M. Jun Yamazaki, a indiqué que ce budget représentait une augmentation de 327 394 600 dollars, soit 74,3% par rapport à l’exercice précédent.

Le budget proposé par le Secrétaire général pour 2009-2010 doit couvrir le déploiement de 25 officiers de liaison, 5 200 militaires, 300 membres de la Police des Nations Unies, 596 agents recrutés sur le plan international, 770 agents recrutés sur le plan national, 201 Volontaires des Nations Unies et 25 agents fournis par des gouvernements.

Présentant les recommandations du CCQAB, sa Présidente, Mme Susan McLurg, a recommandé une réduction de 128 millions 465 900 dollars, en estimant qu’il ne sera pas possible au cours de l’exercice 2009-2010 d’assurer la quasi-totalité des effectifs en uniforme et les 369 postes civils supplémentaires.  Cette réduction ramènerait le budget de la MINURCAT à 639 724 200 dollars.

Par conséquent, Mme McLurg a recommandé une réduction des dépenses opérationnelles de 40 millions de dollars au titre des fonds prévus pour les installations et les infrastructures, ainsi que de 30% des crédits prévus au titre des transports terrestres.  Le CCQAB recommande également de réduire de 25 millions de dollars les coûts de transports aériens.

S’agissant du budget de la MINURCAT pour l’exercice annuel allant du 1er juillet 2007 au 30 juin 2008, qui s’élevait à 182 444 000 dollars, le Contrôleur des Nations Unies a relevé un solde inutilisé de 17 260 300 dollars et d’autres recettes d’un montant de 1 387 000 dollars, sur lesquels l’Assemblée générale est invitée à se prononcer.

Par sa résolution 1778, adoptée le 25 septembre 2007, le Conseil de sécurité avait approuvé la mise en place au Tchad et en République centrafricaine d’une présence multidimensionnelle destinée à créer les conditions propices au retour des réfugiés et des personnes déplacées.  Le Conseil avait décidé que cette présence multidimensionnelle comprendrait, pour une période d’un an, une Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) qui exercerait son mandat dans l’est du Tchad et le nord-est de la République centrafricaine.

Le 14 janvier dernier, le Conseil a autorisé la prorogation du mandat de la Mission jusqu’au 15 mars 2010.  Il avait également autorisé le déploiement d’une composante militaire de la MINURCAT pour succéder à la Force de maintien de la paix de l’Union européenne (EUFOR) à la fin du mandat de celle-ci, le 15 mars 2009.


La prochaine séance plénière de la Cinquième Commission devrait avoir lieu mercredi 3 juin, à 10 heures.

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article