REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - ELECTIONS 2006 : UN DIMANCHE ELECTORAL DANS LE CALME

Publié le par 7/7.be

L'Europe félicite la maturité civique des Congolais


La Commission européenne a félicité ce dimanche le peuple congolais pour son civisme et sa participation dans le calme aux élections présidentielle et provinciales qui se tenaient en République démocratique du Congo (RDC).

"Une fois de plus depuis le début du processus électoral, le peuple congolais a fait preuve de maturité, de sérénité et d'engouement", a indiqué l'exécutif des Vingt-cinq dans un communiqué. "Je suis particulièrement heureux d'avoir, dès son début, fait confiance à ce processus, au peuple congolais et à ses acteurs. Avec ce vote, le Congo est désormais entré de façon irréversible dans la phase finale de la transition", a affirmé le commissaire européen au développement et à l'aide humanitaire, Louis Michel.

La Commission européenne a également félicité la Commission électorale indépendante (CEI), pour le bon déroulement du vote, ainsi que les acteurs de la communauté internationale, avec une mention particulière pour la force européenne (EUFOR) déployée en RDC et la Mission des Nations Unies en RDC (MONUC). M. Michel a souligné qu'à présent "une réelle opportunité de relancer le développement, de restaurer la gouvernance démocratique et de rétablir la paix s'offre à la population congolaise".

"J'invite chaleureusement les nouvelles autorités qui résulteront de ces élections, ainsi que l'ensemble des forces politiques, à saisir sans réticences cette chance unique, dès que les résultats officiels seront connus", a-t-il ajouté. "En se rendant aux urnes, les Congolais ont écrit l'histoire démocratique de leur pays. Après avoir élu leurs députés le 30 juillet dernier, les Congolais ont aujourd'hui décidé qui seront leurs représentants provinciaux et qui sera leur Président de la République pour les cinq prochaines années", a poursuivi l'ancien ministre belge des Affaires étrangères.

"Nous comptons sur l'ensemble de la population et des acteurs politiques pour le respect du verdict des urnes, dans un climat de tolérance et de paix pour le développement du pays. La Commission européenne, pour sa part, continuera d'appuyer la consolidation de la démocratie et le développement du pays", a conclu M. Michel. (belga)

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article