CENTRAFRIQUE - DROITS DE L'HOMME : L'A.D.P CONDAMNE L'IGNOBLE ASSASSINAT DE MR BEMBE , DIRECTEUR DU PROTOCOLE A LA PRESIDENCE PAR LE MEDECIN DU CHEF DE L'ETAT

Publié le par A.D.P

  

ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES

  

 DECLARATION N°19/ADP/CEA/06 DU 28 septembre 2006 CONCERNANT L’IGNOBLE ASSASSINAT DE M. BEMBE,DIRECTEUR DU PROTOCOLE A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE PAR LE MEDECIN DU CHEF DE L’ETAT

  

L’ADP (ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES) a ressenti avec un très grand choc l’ignoble assassinat de M. BEMBE, Directeur du Protocole à la Présidence de la République par le médecin militaire du Chef de l’Etat.

Elle note qu’un tel crime qui touche directement les couloirs de la Présidence de la République montre très clairement à quel point la République Centrafricaine est désormais dominée par la barbarie depuis le sommet de l’Etat.

  L’ADP (ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES) constate avec indignation que l’image épouvantable de la République centrafricaine tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays s’accentue tous les jours par des actes rocambolesques, primitifs du pouvoir, d’intolérance, d’incessants crimes impunis.

L’ADP (ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES) est très préoccupée par l’un des plus  graves dangers du pays qui réside dans le fait que personne aujourd’hui n’est à l’abri de justiciers, de malfaiteurs à  la gachette facile et à l’impunité garantie.

 

L’ADP (ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES) condamne avec une très grande fermeté l’horrible acte d’assassinat commis de surcroît par le médecin du Chef de l’Etat sur le Directeur du Protocole à la Présidence de la République.

 

Elle présente ses très vives condoléances à la famille du disparu et compatit avec elle de cette grande perte.

 

Le Président National du Comité Exécutif Ad’Hoc.

  Olivier GABIRAULT

Publié dans LES COMMUNIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article