Gabon : La cour constitutionnelle confirme, Mamboundou appelle à la Résistance

Publié le par Koaci.com

::Koaci.com Libreville:: L'opposition a 10 jours pour contester la décision de la cour constitutionnelle::

Sans surprise, la cour constitutionnelle vient de confirmer l'élection d'Ali Bongo en tant que nouveau Président de la République gabonaise.

La présidente de la cour Marie Madeleine Mborantsuo, belle mère d’Ali Bongo par deux enfants qu’elle eu avec le défunt président Omar Bongo, a confirmé les résultats de la CENAP créditant le candidat Ali Bongo de 41,73% des voix. Elle a en effet déclaré Ali Bongo 3émé Président élu de la république gabonaise dans une allocution retransmise par la télévision nationale, la RTG1.

L’opposition dispose de 10 jours pour déposer un recours de contestation.

Joint par la rédaction de Koaci.com ce vendredi soir, Pierre Mamboundou appelle "à la résistance du peuple gabonais" pour contrer ce coup de force électoral. L’opposition est entrain selon nos informations de s’organiser pour s’accorder communément autour d’un cadre pour contester les résultats toujours non reconnus et acceptés.

Tous les opposants seraient donc près à s'accorder et se ranger derrière Mamboundou ou Mba Obame pour apporter ensemble, groupé la preuve de la fraude dénoncée par tous et cause de la violence déclenchée à la suite de l'annonce jeudi des résultats à travers le pays.

A Port Gentil, la violence ne s’est pas atténuée, à cette heure les manifestants continuent de crier au « hold up électoral ». A Libreville c'est un calme forcé compte tenu de l'important dispositif sécuritaire, mais un calme qui apparemment cache beaucoup de chose.

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article