Centrafrique - Economie : Banque de crédit et d’épargne pour appuyer les femmes en Centrafrique

Publié le par APA

APA Bangui (Centrafrique) La ministre centrafricaine des affaires sociales et de la famille, Mme Bernadette Sayo, a annoncé, au cours d’une conférence de presse, vendredi à Bangui, la création d’une banque de crédit et d’épargne pour appuyer les femmes centrafricaines.


La nouvelle banque va porter à cinq le nombre d’établissements bancaires dans le pays qui en compte pour le moment quatre: la Banque Maroco, Ecobanque, Commercial-banque de Centrafrique et la banque sahélo sahélienne.


C’est au cours d’une réunion ayant regroupé jeudi dernier à Bangui, la ministre des affaires sociales, les leaders des associations féminines centrafricaine et deux responsables des banques en provenance du Cameroun et du Congo-Brazzaville qu’a été annoncé le lancement des activités de la «banque de la femme centrafricaine».

La nouvelle banque va contribuer au développement socio-économique de la femme centrafricaine en lui facilitant l’accès aux crédits, a déclaré Mme Aurelie Ngaïbona de l’Organisation des femmes centrafricaines (OFCA), l’association féminine la plus importante du pays.

«Il ressort malheureusement que moins de 10% des femmes centrafricaines ont accédé à un crédit bancaire, ce qui n’est pas du tout normal», a déploré Mme Ngaïbona.

Publié dans ECONOMIE

Commenter cet article