Centrafrique : Interdiction de culte pour l’Eglise Evangélique Homme Temple de Dieu.

Publié le par Acap

Bangui, 25 fév. (ACAP) - Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, M. Elie Wéfio a fermé mardi 24 février 2009, les portes d’une église dite « Eglise Evangélique Homme Temple de Dieu », sise au quartier Ngbénguéwé dans le 5ème arrondissement de Bangui.

Elie Wéfio donnant les explications, Photo-Acap-Biongo
Cette fermeture intervient après le constat que cette église se livre à des pratiques mystiques et irréligieuses nuisant à la santé physique des fidèles.

« Il y a un jeune garçon qui s’est enlevé le sexe avec une lame de rasoir (…). Quand il a repris conscience, il a témoigné qu’il est adepte d’ une Eglise qui s’appelle Eglise Evangélique Homme Temple de Dieu. Mais à l’intérieur de cette Eglise, la Bible est interdite, le nom de Jésus est interdit et le nom de Dieu est également interdit, c’est une pratique qui est fondamentalement axée sur le mal », a expliqué le M. Wéfio rapportant le témoignage de la victime.

« Ce jeune centrafricain qui devrait procréer pour la nation centrafricaine se retrouve priver de sa partie masculine, donc il est important de prendre des mesures qui s’imposent et interdire les activités de cette Eglise qui ne reconnaît pas la Bible et Dieu », a-t-il relevé.

Il a fait savoir que c’est depuis 1990 que cette église mène des pratiques assez néfastes sur la vie des citoyens centrafricains.

Selon les responsables de cette église, leur prophète s’appelle Bakutu et est basé à Zangba dans la préfecture de Mobaye à l’Est du pays.

Il faut noter que les deux responsables de cette église ont été mis à la disposition de la justice centrafricaine.

Mercredi 25 Février 2009 - 13:13
Biongo/ACAP

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article