Centrafrique/Tchad : 6.000 réfugiés ont fui vers la frontière tchadienne

Publié le par Afp

Plus de 6.000 Centrafricains ont fui ces dernières semaines la région de Ndelé (nord-est) en Centrafrique après des combats, pour rejoindre la localité de Daha, située à la frontière tchadienne, ont indiqué des sources concordantes humanitaires et militaires.

"Nous avons recensé 6.180 personnes. Des petits groupes continuent à arriver. Il s'agit essentiellement de femmes et d'enfants. Il y a peu d'hommes" à Daha, a affirmé samedi à l'AFP Annette Rehrl, une porte-parole du Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). De l'aide humanitaire a été acheminée sur place ces derniers jours et la zone sécurisée avec l'appui de l'Eufor, la force européenne au Tchad et en Centrafrique, et de la Minurcat, la Mission des Nations Unies qui doit la remplacer à partir du 15 mars. "Nous espérons, comme les réfugiés qui nous ont fait part de leur volonté de revenir, qu'ils retourneront prochainement chez eux", a précisé Mme Rehrl. Selon le commandant Emmanuel Ngboya des Forces armées centrafricaines (FACA), l'exode a eu lieu après une attaque d'un groupe armé non identifié les 17 et 18 janvier dans le cadre d'un problème "interethnique" entre Gulas et Rungas, deux ethnies du secteur.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article