LE NOUVEAU GOUVERNEMENT CENTRAFRICAIN

Publié le par Le Confident

Ministres d’Etat

1. Ministre d’Etat au Plan, à l’Economie et à la Coopération Internationale : M. Maliko Sylvain

2. Ministre d’Etat aux Transports et à l’Aviation Civile : Colonel Mbay Anicet Parfait

3. Ministre d’Etat aux Mines, à l’Energie et à l’Hydraulique : Lieutenant Colonel Doutingaï Sylvain

4. Ministre d’Etat chargé de la Communication, du Civisme, de la Réconciliation nationale et du Suivi du Dialogue : M. Gonda Cyriaque

Ministres

5. Ministre du Développement Rural et de l’Agriculture : M. Fidèle Gouandjika

6. Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : M. Gon Baba Laurent

7. Ministre des Postes et Télécommunications, chargé des Nouvelles Technologies : M. Thierry Savonaroye Maléyombo

8. Ministre du Développement du Tourisme et de l’Artisanat : Mme Pagonendji Ndakala Marie Solange

9. Ministre chargé du Secrétariat Général du Gouvernement et des Relations avec les Institutions : M. Désiré Kolingba

10. Ministre du Commerce et de l’Industrie : Mme Epaye Émilie Béatrice

11. Ministre des Eaux, Forets, Chasses et Pêche : M. Bizot Emmanuel

12. Ministre de la Reconstruction des Edifices Publics et de l’Urbanisme : M. N’Telnoumbi Faustin

13. Ministre de l’Équipement et du Désenclavement : M. Samba Panza Cyriaque

14. Ministre de la Fonction Publique, du Travail, de la Sécurité Sociale et de l’Insertion professionnelle des Jeunes : M. Mackouzangba Gaston

15. Ministre des Affaires Sociales, de la Solidarité nationale et de la Famille : Mme Sayo Bernadette

16. Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche : M. Zawa Ambroise

17. Ministre de l’Environnement et de l’Ecologie : M. Naoyama François

18. Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation : M. Élie Wefio

19. Ministre de la Sécurité Nationale et de l’Ordre Publique : Général Ouandé Jules Bernard

20. Ministre des Finances et du Budget : M. Bessé Albert

21. -Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Régionale et de la Francophonie : Général Gambi Antoine

22. Ministre de la Santé Publique, de la Population et de la Lutte Contre le Sida : Nalke-Dorogo André

23. Ministre de la Jeunesse, des Sports, des Arts et de la Culture : M. Zingas Aurélien Simplice

24. Ministre de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, du Secteur Informel et du Guichet Unique : M. Kotaye Moïse

25. Ministre de l’Habitat et du Logement : M. Djollo-Djidou

Ministres délégués

26. Ministre Délégué à la Présidence de la République Chargé de la Défense Nationale, des Anciens Combattants, des Victimes de Guerre, du Désarmement et de la Restructuration de l’Armée : M. Bozizé Francis

27. Ministre Délégué auprès du Ministre d’État aux Mines, à l’Énergie et à l’hydraulique chargé de l’Énergie et de l’Hydraulique M. Meckondongo Jean Chrysostome

28. Ministre Délégué auprès du Ministre d’Etat au Plan, à l’Economie et à la Coopération Internationale : M. Adouma Raymond

29. Ministre Délégué auprès du Ministre des Finances et du Budget chargé de la Mobilisation des Ressources Financières : M. Abdallah Kadi Hassan

30. Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche, chargé de l’Enseignement Primaire, Secondaire, Technique et de l’Alphabétisation : M. Djibrine Sall

31. Ministre Délégué auprès du Ministre du Développement Rural et de l’Agriculture, chargé de l’Élevage et de la Santé Animale : M. Youssoufa Yerima Mandjo

32. Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Régionale et de la Francophonie : Mme Kpongo Ambroisine

Mardi 20 Janvier 2009
Prospert YAKA MAÏDE

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article

Républicain Centrafricain 23/01/2009 09:25

A la lecture de ceette liste de Gouvernement,certains à l'opposition voulaient un premier ministre de consensus (aucune recommandation du DPI ne l'indique vu que l'opposition n'a pas su imposer cela pendant les débats en commission) et ajouter une crise à une crise.Ceux la portent la responsabilité de la suite des évènements car l'opposition en Centrafrique n'est pas unie ,ne joue pas collectif et change de stratégie à tout moment..résultat Bozizé fait ce qu'il veut en maintenant son ancien gouvernement.Désormais aller se plaindre de ci de ça sur les ondes internationales ne sert à rien car l'Ufvn a trahi le peuple Centrafricain qui voyait en lui une opposition crédible.Ils sont partis en ordre dispersès et ne pouvaient gagner ....Voici la leçon de cet après DPI.L'ADP a fait son boulot comme à son habitude dans le respect des textes et des décisions communes..il n'ya pas eu traitrise de l'ADP envers l'Ufvn vu que l'ADP n'a pas eu de poste au Gouvernement...BRAVO ADP pour ce courage politique et nous vous soutenons dans votre combat.