Etats-Unis : Obama sur les traces de Lincoln

Publié le par BBC AFRIQUE

Le président élu des Etats-Unis, Barack Obama, a lancé les festivités de son investiture mardi en voyage par train de Philadelphie à Washington DC - une distance de 225 km.

Il a marqué un arrêt à Baltimore et à Wilmington dans le Delaware, la ville de Joe Biden et l'homme qui va être son vice-président et sa famille y ont pris le train en marche.

La famille Obama a été rejointe pour ce voyage historique par une cinquantaine de citoyens américains rencontrés pendant la campagne électorale.

Le périple retrace un voyage symbolique en train effectué par l’idole politique de monsieur Obama Abraham Lincoln lors de son investiture en 1861.

Abraham Lincoln avait accédé au pouvoir pendant les périodes sombres qui ont précédé le déclenchement de la guerre civile.

Comme Lincoln, le 44eme président des Etats-Unis arrive au pouvoir à un moment où le pays est confronté à une crise économique et mène la guerre sur deux fronts.

Barack Obama a averti que les Etats-Unis doivent agir vite tout en faisant preuve de patience dans le même temps.

Dans un discours, qu'il a prononcé avant de prendre place à bord du train, il a invité ses compatriotes à adopter une "nouvelle déclaration d'indépendance, pas simplement dans notre pays, mais dans nos propres vies, a-t-il déclaré.

Pour ce qui est du voyage, il s'agit d'une mise en scène de la présidence américaine.

A plusieurs endroits, quand le train ralentira ou s'arrêtera, des foules de personnes se rassembleront pour saluer la famille Obama.

Sa fille Malia va prendre des photos dans le cadre d'un exercice à l'école.

Il y a eu beaucoup de changement dans les villes situées le long du chemin de fer entre Philadelphie et Washington depuis le temps de Lincoln.

Une chose n'a pas changé cependant. Comme en 1861 quand les gardes du corps d'Abraham Lincoln craignaient pour son assassinat, des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place à chaque étape du voyage.

Publié dans LE MONDE

Commenter cet article