Centrafrique - Dialogue Politique : Les groupes politico-militaires proposent un gouvernement de consensus en Centrafrique

Publié le par APA

APA Bangui (Centrafrique) Le président de l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), Jean Jacques Démafouth, a déclaré, vendredi à Bangui, que les groupes politico-militaires avaient proposé, dans leurs recommandations, la formation d’un gouvernement de consensus à l’issue du dialogue politique inclusif (DPI) pour conduire le pays aux élections de 2010.

«A partir de ce moment, le gouvernement aura en priorité à mettre à exécution le programme de Désarmement démobilisation et réinsertion (DDR), une Commission électorale mixte indépendante (CEMI), élaborer le code électoral, continuer la campagne de la paix et, enfin, mettre la transparence dans les affaires de l’Etat», a expliqué M. Démafouth, dans une interview à l’Agence centrafricaine de presse (ACAP).

«Il faut qu’on mette en place un comité de suivi efficace avec pour mission principale de contrôler le gouvernement, de lui proposer un chronogramme pour la réalisation des recommandations» des groupes politico-militaires, a-t-il dit, ajoutant que celui qui sera appelé à diriger ce gouvernement doit être un homme de consensus reconnu par le Dialogue politique inclusif (DPI).

Mouvement politico-militaire opérant dans le nord-ouest de la Centrafrique depuis 2006, l’APRD de M. Démafouth a signé un accord global de paix et de cessez-le-feu avec le gouvernement centrafricain à Libreville (Gabon) le 21 juin 2008.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article