Rca : « 83% de la population centrafricaine ne fait aucune confiance au gouvernement pour régler ses problèmes »

Publié le par Gabonews

Bangui, 12 décembre (GABONEWS) - Ibrahim Ndjibo, représentant du PNUD en Centrafrique vient de publier le rapport sur le développement humain qui indique que, « 83% de la population centrafricaine ne fait aucune confiance au gouvernement pour régler ses problèmes » rapporte l’Agence Centrafricaine Presse.


En marge des travaux du Dialogue Politique Inclusif (DPI) le Représentant du PNUD en Centrafrique Ibrahim Ndjibo a rendu les conclusions du rapport sur le développement humain.

La population de la RCA affiche une confiance très limitée au « gouvernement pour régler ses problèmes ».Cette méfiance est marquée à hauteur de « 83% ».

Pour Ibrahim Ndjibo, « 83% de la population juge en général le gouvernement incapable de mener les changements.Il y a eu beaucoup de frustrations, de tensions au niveau local. »

Le PNUD pense donc que, « le problème de violation en général, certaines situations d’impunité, d’insécurité personnelle et d’autres phénomènes comme celui de coupeurs de route ont été des principaux éléments qui ont amené cette rupture entre l’Etat et la population ».

Cette crise de légitimité a fait réagir Me Goungaye Wanfiyo de la Ligue Centrafrique des Droits de l’Homme(LCDH) qui a, dans le même élan, désapprouvé l’appel à la démission du président François Bozizé,lancé par l’Union des Forces Vives de la Nation(UFVN). « Demander aujourd’hui à ce que Bozizé démissionne,je ne suis pas d’accord,parce que,je crois qu’il faut être raisonnable.Il est élu. Il va continuer son mandat jusqu’à son terme».

Les assises du DPI se poursuivent et doivent prendre fin le 20 décembre.Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a personnellement pris une part active à la cérémonie d’ouverture lundi dernier.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article