Centrafrique/Onu - Insécurité : Le BONUCA condamne l’embuscade du FDPC contre les FACA

Publié le par Apa

APA Bangui (Centrafrique) Le Bureau de l’Organisation des Nations unies pour la consolidation de la paix en Centrafrique (BONUC) a condamné, jeudi à Bangui, l’embuscade tendue aux Forces armées centrafricaines (FACA) par des éléments du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC), mardi dernier dans le nord du pays.

«Cette attaque lâche, qui a coûté la vie à une dizaine de soldats de l’armée nationale, fait suite à une attaque similaire, menée par des éléments de l’Union des forces démocratique pour le Rassemblement (UFDR), à Sam Ouandja, le dimanche 10 novembre», a rappelé le BONUCA, dans un communiqué, soulignant que «ces actes sont contraires à l’esprit des Accords de paix de Birao, de Syrte et de Libreville».

Dans son communiqué, le BONUCA «met en garde toutes les factions armées contre de tels actes répréhensibles et les invite au respect scrupuleux du cessez-le-feu recommandé par les Accords de paix».

Le communiqué invite également tous les mouvements politico-militaires à plus de retenue en vue de la mise en œuvre effective desdits accords, afin de «favoriser la bonne tenue du Dialogue politique inclusif souhaité par tous».

Au cours d’une mission de routine, une unité des FACA basée à Kabo est tombée dans une embuscade tendue par les rebelles du FDPC d’Abdoulaye Miskine, au village de Nobandja, à 28 km de Moyenne Sido (nord), où les rebelles s’étaient également attaqués à des transporteurs.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article