Etats Unis - Presidentielle 08 : Un complot visant à assassiner Barack Obama a été déjoué

Publié le par La Presse Canadienne

WASHINGTON — Des agents fédéraux américains ont affirmé qu'ils avaient déjoué un complot de deux skinheads néo-nazis visant à assassiner le candidat démocrate à l'élection présidentielle Barack Obama, et à tuer 102 noirs américains.

Selon des documents de justice rendus publics lundi, ces agents fédéraux précisent que ces deux néo-nazis voulaient notamment dévaliser une armurerie et s'attaquer à un lycée fréquenté essentiellement par des Afro-américains dans l'Etat du Tennessee.

D'après Jim Cavanaugh, agent spécial chargé du Bureau des alcools, du tabac, des armes à feu et des explosifs à Nashville, ces deux hommes prévoyaient de tuer par balles 88 noirs et d'en décapiter 14 autres, au cours d'une cavale meurtrière qui aurait pu les emmener dans plusieurs Etats. Les chiffres 88 et 14 sont symboliques dans les milieux néo-nazis blancs.

Daniel Cowart, 20 ans, et Paul Schlesselman, 18 ans, voulaient ensuite tuer Barack Obama, selon Jim Cavanaugh. "Ils ont dit que ce serait leur dernier acte, qu'ils essayeraient de tuer le sénateur Obama", a-t-il précisé. "Ils ne croyaient pas qu'ils arriveraient le faire, mais qu'ils se feraient tuer en essayant".

Les agents ont saisi un fusil, une carabine à canon scié et trois pistolets au moment de l'interpellation des deux hommes. Ils s'apprêtaient apparemment à cambrioler une armurerie pour voler d'autres armes.

Les deux hommes ont été inculpés notamment pour menace envers un candidat à l'élection présidentielle.

Selon les documents de justice, ils "prévoyaient de conduire leur véhicule aussi vite qu'ils le pouvaient vers Obama, en tirant sur lui par les fenêtres".

Jim Cavanaugh a assuré que les autorités avaient pris ces menaces très au sérieux. "Ils semblaient déterminés à le faire", a-t-il déclaré.

Publié dans LE MONDE

Commenter cet article