Centrafrique : tenue d'une réunion du Comité de suivi de l'accord de Libreville

Publié le par Xinhuanet

LIBREVILLE, 24 octobre (Xinhua) -- Le Comité de suivi de  l'accord de paix global en Centrafrique, signé le 21 juin dernier  à Libreville, a entamé vendredi sa deuxième réunion sous la  présidence du ministre gabonais des Affaires étrangères Paul  Toungui. 

     La réunion s'est tenue à huit-clos au siège du ministère  gabonais des Affaires étrangères à Libreville. 

     La délégation gouvernementale centrafricaine est conduite par  le ministre de la Communication et du dialogue Cyriaque Gonda,  accompagné de ses collègues Paul-Raymond Ndougou (ministre de  l'Intérieur) et Stanislas-Dieudonné M'Bangot (ministre, conseiller politique du président de la République centrafricaine). 

     Jean Jacques Demafouth conduit la délégation de son mouvement,  l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD,  rébellion centrafricaine). Djanib Grebaye représente l'Union des  forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR, rébellion  centrafricaine), alors que l'opposition politique centrafricaine  est représentée par Me Henri Pouzère de l'Union des forces vives  de la nation (UFVN). 

     A cette rencontre sont aussi présents le représentant du Bureau des Nations-Unies pour la Centrafrique (BONUCA), François Lanseny  Fall, ainsi que des représentants de l'OIF, de la CEEAC et de l'UE. 

     A cette occasion, les rebelles comme l'opposition politique  présents à Libreville ont exigé la révision de la loi d'amnistie  générale promulguée récemment par le président centrafricain  François Bozizé. 

     Selon les rebelles et le représentant de la coordination de  l'opposition, cette loi d'amnistie ne facilite pas l'ouverture du  dialogue de paix tant réclamé par toutes les couches sociales pour ramener une paix durable dans ce pays traumatisé par plusieurs  années de conflit armée. Ils demandent plus de protection pour les chefs rebelles et les combattants des différents mouvements armés.  

     La première réunion du Comité de suivi de l'accord de  Libreville a eu lieu le 15 septembre dernier dans la capitale  gabonaise.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article