Centrafrique : au moins 15 morts suite à l'explosion d'un camion citerne

Publié le par Acap

Bangui, 27 sept. (Acap)- L'explosion d'un camion citerne accidenté a fait, dans l'après-midi du vendredi 26 septembre, au moins 15 morts, dont des enfants, et une cinquantaine de blessés près de la ville de Boali (90 km au nord de Bangui), a-t-on appris de source officielle samedi à Bangui.

L'explosion a eu lieu lorsque des dizaines de curieux accourus des villages alentours tentaient de récupérer le contenu du camion citerne qui s'est retourné suite à une crevaison, a-t-on appris de même source.
Grièvement brûlées, la plupart des victimes ont succombé au centre de santé de Boali ou à l'hôpital communautaire de Bangui où elles ont été transportées par les sapeurs-pompiers.

La direction de l'hôpital communautaire, seule formation sanitaire à recevoir les urgences après la fermeture de l'hôpital de l'Amitié en cours de réhabilitation, a lancé, samedi, un appel à l'aide pour pouvoir faire face à l'affluence des blessés et à l'insuffisance du matériel nécessaire aux soins d'urgence.

Selon le directeur général de la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers (Socasp), M. Mathurin Dimbélé, le camion citerne à l'origine de l'accident transportait 8 000 littres d'essence et 3 000 litres de gasoil destiné au ravitaillement de la ville de Bouar (452 km au nord-ouest de Bangui).

C'est la première fois qu'un grave accident causé par l'explosion de liquide inflammable intervient en République Centrafricaine, pays enclavé dont le ravitaillement en hydrocarbures se fait par la route depuis le port de Douala, au Cameroun.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article