Kgalema Motlanthe, président sud-africain par intérim

Publié le par Libération

Le vice-président du Congrès national africain (ANC), Kgalema Motlanthe, va succéder à Thabo Mbeki comme président intérimaire, selon un porte-parole du parti.

La nouvelle n’a toutefois pas été confirmée par le président de l’ANC, Jacob Zuma : il faudra attendre la réunion du Parlement, jeudi, qui élira le nouveau chef d’Etat. Celui-ci restera en place jusqu’aux législatives du printemps 2009. Agé de 59 ans, Motlanthe est très respecté au sein de l’ANC. Après avoir passé dix ans en prison à Robben Island (1976 à 1986), il a fait ses armes comme syndicaliste, avant de devenir de secrétaire général de l’ANC (de 1997 à 2007).
Piètre organisateur, cet intellectuel s’est toutefois imposé comme un homme de compromis. Tout en soutenant Jacob Zuma, il se serait opposé au départ forcé du président Mbeki.
Ces derniers mois, il était apparu comme le favori à la succession de Mbeki, au cas où Zuma serait condamné pour corruption. Il devra s’efforcer de panser les blessures et d’unir son parti avant les élections.

Publié dans L'AFRIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article