REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - PRESIDENTIELLE 2006 : LES ELECTIONS REPORTES

Publié le par AFRIQUE CENTRALE INFO

Scrutin repoussé - 28/3/2006

Le premier tour de l’élection présidentielle et les législatives prévues le 18 juin en République démocratique du Congo (RDC) seront repoussées, a annoncé mardi à Bruxelles l’abbé Apollinaire Malu Malu, président de la Commission électorale indépendante (CEI).
 
"D’après le calendrier que nous avions donné, l’inscription des candidats devait s’achever le 23 mars, mais à la demande du Parlement et des partis politiques, nous avons ajouté dix jours supplémentaires, donc l’inscription des candidats à la présidentielle et aux législatives s’achèvera le 2 avril", a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Bruxelles.
 
"Ce qui fait que la date annoncée des élections le 18 juin va être aussi reculée", a-t-il ajouté, précisant que la nouvelle date serait annoncée vers le 4 avril, après la fin de l’enregistrement des candidats.
 
Aucune date n’a été pour l’instant annoncée pour le deuxième tour et pour les autres scrutins prévus (provinciaux, sénatoriaux et locaux).
 
La CEI a déjà enregistré 46 candidatures pour la présidentielle et 2.385 pour les législatives, pour 500 sièges à pourvoir, a précisé l’abbé Malu Malu.
 
Les scrutins présidentiel et législatifs doivent être les premières élections libres et démocratiques en plus de 40 ans dans l’ex-Zaïre.
 
Ces élections doivent doter la RDC d’un président et de députés élus et mettre un terme à une fragile transition politique initiée en 2003 après des années de guerre.
 
L’abbé Malu Malu est à Bruxelles mardi pour des rencontres avec les représentants de l’Union européenne. L’UE a donné son accord de principe à l’envoi d’une mission militaire à Kinshasa lors de ces élections, pour soutenir les 17.000 Casques bleus déployés au sein de La Mission de l’Onu en République démocratique du Congo (Monuc).

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article