Hilary Clinton : "Obama est mon candidat"

Publié le par Bbc Afrique

A la convention du parti démocrate, Hillary Clinton a apporté mardi un soutien sans équivoque à Barack Obama. L’ancienne Première Dame des Etats-Unis, dont la candidature à l’investiture de son parti a échoué de peu en juin, a aussi exhorté ses supporters à se rassembler derrière le jeune sénateur noir pour l’aider à entrer à la Maison Blanche.

Hillary Clinton avait toujours prévu de participer à la convention du parti démocrate cette semaine, mais pas dans le rôle qu’elle a tenu mardi soir.

L’an dernier, la sénatrice de l’Etat de New York et ancienne Première Dame des Etats-Unis pensait qu’elle viendrait à Denver pour accepter l’investiture du parti démocrate.

Les medias américains et la plupart des membres du parti le pensaient aussi. Mais mardi soir, Hillary Clinton se trouvait à Denver pour accepter la perspective d’une présidence Obama.

“Barack Obama est mon candidat, et il faut qu’il soit élu à la présidence”, a déclaré Hillary Clinton. “Apres 8 années de George Bush, le peuple souffre et notre position dans le monde s’est affaiblie”, a-t-elle expliqué.

Ironie de l’histoire

La journée d’Hillary Clinton à la convention démocrate était aussi le 88eme anniversaire de l’amendement de la Constitution des Etats-Unis qui, en 1920, accorda le droit de vote aux femmes.

Barack Obama et les organisateurs de la convention avaient choisi cette journée anniversaire pour lancer une invitation, parfois peu subtile, aux femmes qui, en politique américaine, décident généralement de la victoire entre les candidats démocrate et républicain.

“Quand les femmes votent, les Démocrates gagnent”, disait ainsi une pancarte agitée par de nombreux délégués à la convention mardi soir.

Selon les sondages d’opinion, Barack Obama est devancé auprès des femmes blanches par son rival républicain, John McCain, que 59% des Américaines jugent mieux qualifié que le jeune sénateur noir pour diriger la seule hyper-puissance.

Barack Obama a aussi du mal à persuader les électeurs, hommes et femmes, qui appartiennent aux classes ouvrières et moyennes.

Lors des scrutins primaires, les femmes blanches et les Américains à faible revenu et à revenu moyen avaient voté pour Hillary Clinton.

Mardi soir, Hillary Clinton s’est adressée directement à cette partie de l’électorat.

“Le jour du scrutin présidentiel, pensez à l’avenir de vos enfants et de vos petits-enfants”, a-t-elle ainsi conseillé, avant d’ajouter que “personne ne peut se permettre de rester sur la touche” pendant cette élection.

Soutenue par l’adoration des délégués démocrates enthousiastes et émus, Hillary Clinton a sans doute donné là le meilleur discours de sa carrière.

Mais il y a des limites à ce que Madame Clinton peut faire pour contribuer à la victoire de Barack Obama. Elle ne peut certainement pas forcer ses supporters à voter pour lui.

Avec son apparition à la convention prévue jeudi et d’ici l’élection présidentielle de novembre, il reviendra à Barack Obama lui-même de convaincre une fois pour toutes les partisans de Madame Clinton.

Après Hillary Clinton, ce sera au tour de Bill Clinton de prendre la parole devant la convention mercredi soir.

Jeudi, Barack Obama arrivera à Denver et acceptera l’investiture du parti démocrate dans un discours qu’il a choisi de prononcer, non pas sur le site de la convention, mais dans un stade qui peut accueillir environ 70.000 personnes.

Publié dans LE MONDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article