RDC : rare sur le marché, le ciment congolais est exporté à Bangui et à Brazzaville

Publié le par Radio Okapi

Le ciment gris congolais se fait toujours rare à Kinshasa comme à l' intérieur du pays. Entre-temps, le secteur de l'immobilier reste florissant. De nouvelles constructions sont observées chaque jour à Kinshasa. Le ministère de l'Economie reconnaît qu' une partie de ce ciment est exportée vers la République centrafricaine et le Congo-Brazzaville. Le directeur du cabinet du ministre de l’économie Bavon N’sa Mputu l'a déclaré au cours d'un point de presse tenu jeudi à Kinshasa, rapporte radiookapi.net

La rareté du ciment gris sur le marché congolais continu à faire parler d’elle. Le Boum immobilier constater à Kinshasa et dans plusieurs villes du territoire national accentue la demande du ciment gris. Pourtant, la production à la cimenterie de Lukula n’a pas baissé. Qu’est ce qui explique alors cette pénurie ? La forte demande sur le plan intérieur ou l’exportation ? En effet, le directeur du cabinet du ministre de l’économie confirme que l’exportation est autorisée vers la RCA et le Congo-Brazza : « le ministre centrafricain a exprimé le besoin d’acquérir 30 mille tonnes, le ministre a accordé en définitive 18 milles tonnes au gouvernement centrafricain. Il n’y a pas que la République Centrafricaine, il y a le Congo brazza. »

Des sources contactées sur place à Bangui, confirment la présence de ces ciments gris congolais. Signalons que le gouvernement avait, par ailleurs, autorisé aux opérateurs économiques congolais d’importer le ciment. La fédération des entreprises du Congo, Fec, de son côté nous a confirmé qu’une liste des opérateurs souscrivant à ce marché a été bel et bien introduite au ministère de l’économie et jusqu’alors il n’y a pas des suites.

Publié dans ECONOMIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KIAS 26/11/2008 12:02

Pourquoi vous n'importez pas du ciment, normalment ca coute entre 125 et 135usd/tonnes et ca serias meiux pour tout le monde