Olusegun Obansanjo appelle les protagonistes de la crise centrafricaine à revenir à la négociation

Publié le par Apa

APA-Bangui (Centrafrique) L’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo a appelé les protagonistes de la crise politique centrafricaine à revenir à la table des négociations en vue de la tenue du dialogue politique inclusif censé ramener une paix définitive dans ce pays en proie à l’instabilité.

«Nous avons tout intérêt à ce qu’il y ait le dialogue et la paix en République centrafricaine», a déclaré M. Obasanjo, jeudi à Bangui, à l’occasion d’une brève visite de travail dans la capitale centrafricaine. « Je voudrais que tous les autres partenaires au dialogue politique le comprennent et sachent que nous n’avons rien à gagner dans la division », a-t-il dit.

Selon l’ancien président nigérian, c’est à travers le dialogue qu’on pourra trouver la solution à tous les problèmes. «Il n’y a rien qui soit impossible dans le monde», a-t-il ajouté, invitant tous les Centrafricains à s’asseoir autour de la table des négociations. «Je voudrais m’adresser à tous les Centrafricains, quelle que soit leur tendance religieuse, politique, ethnique, pour les inviter à s’asseoir autour de la table avec le président François Bozizé, pour dialoguer», a-t-il conclu.

La Centrafrique a replongé dans la crise politique depuis que le gouvernement a soumis pour adoption à l’assemblée nationale trois projets de loi d’amnistie, dénoncés par la coalition de l’opposition démocratique de l’Union des Forces vives de la Nation (UFVN).

Parti membre de cette plate-forme, l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), l’un des trois principaux groupes rebelles basés au nord-ouest du pays, a suspendu, début août, sa participation au processus de paix, en dépit de l’accord global de paix signé le 21 juin dernier, à Libreville au Gabon, avec le gouvernent et l’Union des forces démocratique pour le rassemblement (UFDR).

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article

fah 23/08/2008 13:07

pauvre pays