Centrafrique : l'envoyé spécial de l'ONU optimiste pour le dialogue de paix

Publié le par xinhuanet

YAOUNDE, 15 août (Xinhua) -- "Le dialogue de paix inclusif est irréversible en Centrafrique même si certains signes indiquent  qu'il y aura des difficultés", selon François Fall, envoyé spécial de l'ONU en Centrafrique cité jeudi par la radio nationale  camerounaise.  

     M. Fall a réaffirmé que le processus de paix n'est pas au point mort mais reste préoccupé au sujet des affrontements qui sont  signalés dans le nord-ouest entre les forces armées  centrafricaines et l'Armée populaire pour la restauration de la  démocratie (APRD) de Jean Jacques Demafout.  

     "Si la question de l'amnistie est réglée, le processus  politique sera déclenché à nouveau et nous reviendrons dans une  atmosphère apaisée", a-t-il dit.  

     L'APRD a décidé récemment de suspendre sa participation au  processus de paix avec le pourvoir, s'appuyant l'accord global de  paix signé à Libreville au Gabon devant le président Bongo qui  voudrait que le gouvernement prenne des mesures d'amnistie  générale en faveur de tous.  

     Le projet d'amnistie déposé au Parlement centrafricain ne  couvre que la période de 2002 à 2008. Demafout ne serait pas  concerné dans ce projet d'amnistie car il est poursuivi pour  l'assassinat de 5 proches de l'ancien président André Kolingba en  1999.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article