Campagne de sensibilisation de proximité sur le SIDA en Centrafrique

Publié le par Apa

APA Bangui (Centrafrique) Le Réseau centrafricain des filles pour la lutte contre le SIDA (RCFLS) mène actuellement une campagne nationale de sensibilisation de proximité sur le SIDA, une pandémie qui menace dangereusement la République centrafricaine où le taux de prévalence a atteint les 15% pour une population de 3,5 millions d’habitants, a constaté APA.

Lancée samedi dernier à Bimbo, localité à 9 km au sud de Bangui, en partenariat avec le Centre de documentation et d’information sur le SIDA (CIDS), une structure du ministère de la santé chargée de la vulgarisation des messages sur la prévention du VIH/SIDA, la campagne du RCFLS entre dans le cadre d’une nouvelle approche du Comité national de lutte contre le SIDA (CNLS) destinée à faire chuter, dans les deux prochaines années, le taux de prévalence national.

La RCA occupe le 10ème rang mondial et le 1er en Afrique centrale en matière d’infection par le VIH/SIDA. L’une des causes de la propagation du SIDA dans le pays est la méconnaissance du statut sérologique par les populations, selon M. Wodo Ambroise, expert en information éducation et communication (IEC) au CIDS.

La campagne vise toutes les couches sociales et va se dérouler de porte à porte dans tous les quartiers de Bimbo, a dit M. Wodo, soulignant que le CIDS a constaté que plus 55% des personnes vivant dans les villes de l’intérieur du pays ignorent les moyens de protection contre le virus du SIDA.

«Au cours de cette campagne, nous allons encourager la population au dépistage volontaire afin de lui permettre de connaître son statut sérologique pour qu’elle redouble de vigilance», a-t-il conclu.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article