Barack Obama en tournée en Europe et au Proche-Orient cet été

Publié le par Le Nouvel Observateur

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche se rendra dans les semaines à venir en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, mais aussi en Israël et en Jordanie. Une visite en Irak et en Afghanistan est également prévue.

Barack Obama effectuera cet été une tournée en Europe et au Proche-Orient, a annoncé, samedi 28 juin, son équipe de campagne.

Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine devrait se rendre en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, mais aussi en Israël et en Jordanie. Une visite en Irak et en Afghanistan est aussi prévue. Pour ces deux dernières destinations, l'équipe de Barack Obama n'a pas souhaité préciser si elles feront partie de la grande tournée étrangère du candidat.

"S'entretenir avec des amis et alliés"

Ces différentes visites visent, d'une part, à renforcer la réputation de Barack Obama en matière de politique étrangère et, d'autre part, à "évaluer la situation des pays qui sont cruciaux pour la sécurité nationale américaine et à s'entretenir avec des amis et alliés", sur des sujets tels que les défis du terrorisme, la prolifération nucléaire et le changement climatique.
Pour des raisons de sécurité, les dates de ces déplacements n'ont pas été rendues publiques.
La semaine dernière, le chef de campagne du candidat démocrate avait déclaré que les voyages en Irak et en Afghanistan, où l'armée américaine est engagée depuis plusieurs années, se feraient dans le cadre d'une délégation du Congrès. Les autres déplacements seront financés par les fonds de campagne de Barack Obama.

Tournée à l'étranger rare

Voyager à l'étranger est un fait rare pour un candidat à la présidentielle américaine aussi peu de temps avant le jour de l'élection, prévue le 4 novembre prochain. Barack Obama avait souhaité effectuer une tournée semblable l'année dernière, mais la perspective d'une course serrée contre Hillary Clinton l'avait incité à privilégier la campagne sur le sol américain. (avec AP)

Publié dans LE MONDE

Commenter cet article