Côte d'Ivoire : mutinerie de soldats proches d'un ex-chef des FN

Publié le par Xinhuanet

ABIDJAN, 28 juin (Xinhua) -- Des militaires proches d'un  ex-chef de guerre des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion  ivoirienne), Koné Zacharia, se sont mutinés samedi matin dans le  centre-ouest dupays, a-t-on appris de source des FN.  

     "Des soldats proches de l'ex-commandant de la zone 5 Koné  Zakaria, ont profité de l'absence du commandant intérimaire  Ouattara Issiaka pour descendre dans les rues de Séguéla et Vavoua (centre-ouest), le samedi 28 juin 2008", a indiqué l'ex-rébellion  sur son site internet officiel. 

     Ces manifestants armes au point ont pris d'assaut les rues de  Séguéla et Vavoua, pour le problème du changement du commandement  et le retard dans le paiement des primes de démobilisation, selon  les FN, citant des témoins oculaires. 

     L'ex-commandant Koné Zakaria, limogé en mai denrier pour  l'"acte d'indiscipline notoire", a été remplacé par le commandant  Issiaka Ouattara, dit Wattao, et vit depuis lors en exil au Bukina Faso. 

     En début de l'après-midi, le calme était revenu dans les deux  localités et les différentes artères de la ville précédemment  occupées par les soldats mécontents ont été libérées, selon la  même source. 

     L'incident aest survenu alors que le chef des FN Guillaume  Soro, égelement Premier ministre ivoirien, était à Bouaké (fief  des FN), où il est venu pour la commémoration du 1er anniversaire  de l'attentat qui avait visé son avion le 29 juin 2007, avec  quatre morts. 

     La Côte d'Ivoire s'est engagée dans un processus de sortie de  crise, relancé par la signature en mars 2007 de l'accord de  Ouagadougou entre le président Laurent Gbagbo et M. Soro, dont le  mouvement détient le nord du pays suite à un coup d'Etat raté en  septembre 2002.

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article