Deux chefs de guerre congolais devant la CPI

Publié le par Le Jdd.fr

Deux chefs de guerre de l'est de la République démocratique du Congo ont été inculpés vendredi de crimes de guerre et crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI), qui entame ainsi la deuxième procédure de son histoire.
Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo sont tous deux poursuivis pour le massacre de 200 civils, en 2003 à Nogoro, village du nord de la province de l'Ituri, ainsi que pour viols, esclavage sexuel et enrôlement d'enfants. L'affaire a été éclipsée par la suspension pour vice de forme du procès de Thomas Lubanga, autre chef de milice et premier suspect jugé par la CPI.
Depuis son installation en 2002, la CPI a instruit des crimes de guerre présumés commis au Congo démocratique, au Darfour soudanais, en Ouganda et en République centrafricaine.

Publié dans L'AFRIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article