Obama : plus condamner le Zimbabwe

Publié le par Le Figaro

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine Barack Obama a amèrement reproché hier leur passivité aux pays africains face aux violences électorales commises par des partisans du président zimbabwéen sortant Robert Mugabe.


Le Zimbabwe "était autrefois le grenier de l'Afrique, et Mugabe a commis des violences extraordinaires contre son propre peuple", a déclaré M. Obama à des journalistes à Chicago.

Selon lui, la communauté internationale "et en particulier les autres pays africains, y compris l'Afrique du Sud (...) doivent condamner beaucoup plus vigoureusement les violences extraordinaires commises là-bas".
"Franchement, ils ont gardé le silence pendant beaucoup trop longtemps, et permis à Mugabe de se livrer à ces discours anticolonialistes qui lui servent à détourner l'attention de ses graves échecs en tant que dirigeant", a-t-il ajouté.

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article