Cémac : François Bozizé succède à Paul Biya

Publié le par Le Messager

Le sommet qui s’ouvre demain à Yaoundé va s’achever avec le passage de témoin à la tête de cette communauté.

C’est ce lundi 23 juin 2008 que les chefs d’Etat et de gouvernement de la sous-région Afrique centrale arrivent à Yaoundé dans le cadre du 9è sommet des chefs d’Etat de la Communauté monétaire d’Afrique Centrale (Cemac). Selon des sources proches du ministère des Relations extérieures, Joseph Kabila, le président de la République démocratique du Congo (Rdc) pourrait y prendre part, à titre d’observateur.
Dans l’ordre protocolaire établi par le protocole d’Etat de la présidence de la République du Cameroun, le président François Bozizé Yangouvonda, le benjamin des chefs d’Etat de la Cemac, va va ouvrir le ballet des arrivées que va clôturer le doyen Omar Bongo Ondimba. Le programme des travaux prévoit demain 24 juin 2008, la cérémonie d’ouverture au Palais des congrès de Yaoundé au cours de laquelle le président en exercice de la Cemac, le Camerounais Paul Biya fera son discours bilan.
Entre autres sujets importants, le processus d’intégration sous-régional (voir article ci-contre). Il y a un an, l’additif du traité instituant la Commission de la Cemac avait été signé à N’Djamena. Le Conseil des ministres de la Cemac réuni à Yaoundé la semaine dernière, a estimé entre autres que les résultats obtenus paraissaient encourageants. Notamment pour ce qui est de la libre circulation des personnes. Paul Biya, président sortant, devrait pouvoir expliquer les raisons de cet immobilisme, et les efforts à fournir pour lancer une accélération du processus d’intégration, considéré comme l’a rappelé le ministre Louis Paul Motazé « comme un vecteur indispensable de l’action de la Cemac ».

Défis
Au cours de leurs travaux, les chefs d’Etat de la Cemac devront se prononcer sur les dossiers relatifs au Programme économique régional (Per), au fonctionnement du Fonds de développement communautaire (Fodec), et la mise en place de la compagnie communautaire de transport aérien Air Cemac. De même qu’ils parleront de l’harmonisation des finances publiques des pays de la sous-région, base d’un processus de développement économique intégré. Avant d’aller assister ensemble à la finale de la coupe de football de la Cemac le 24 juin 2008.
Au terme du sommet, Paul Biya passera le témoin à François Bozizé Yangouvonda. Le mandat du président Bozizé coïncide avec le 5è anniversaire de sa prise de pouvoir. A la tête de la Cemac, il devra faire avancer où s’est arrêté son successeur. A la fois très proche de Omar Bongo Ondimba qu’il considère comme son parrain, et de Théodoro Obiang Nguéma Mbazogo, à qui il rend constamment visite, François Bozizé né le 14 octobre 1946 à Libreville au Gabon, va-t-il réussir la où Paul Biya a échoué ?
 

Par Jean François CHANNON
Le 23-06-2008

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article