Offensive militaire soudanaise au Tchad

Publié le par Radio Canada

Le gouvernement tchadien affirme que l'armée soudanaise a attaqué mardi la garnison de la ville d'Adé, située dans l'est du Tchad.

Dans un communiqué remis à l'Agence Reuters, le gouvernement du Tchad affirme que des troupes terrestres de l'armée soudanaise, soutenues par des hélicoptères, sont entrées en force sur le territoire tchadien mardi, en matinée, pour attaquer la ville d'Adé, défendue par une garnison de l'armée tchadienne.

« Les colonnes de mercenaires envoyées en territoire tchadien ayant échoué à s'implanter dans des points stratégiques, l'armée soudanaise est entrée elle-même en action ce matin 17 juin 2008. La réaction de l'armée tchadienne sera à la hauteur de l'outrecuidance du régime soudanais », a déclaré le ministre de la Communication, Mahamat Hissène.

Le gouvernement du Soudan n'a émis aucun commentaire jusqu'ici sur cette présumée offensive en territoire tchadien.

Pendant ce temps, les rebelles tchadiens, qui combattent les troupes de N'Djamena dans l'est du pays, ont annoncé mardi avoir pris la ville d'Am-Zoer, ce que dément N'Djamena.

Cette localité est l'une des dernières qui séparent les rebelles de la ville d'Abéché où se concentrent les opérations humanitaires du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), le long de la frontière avec le Soudan. La ville d'Abéché est actuellement bouclée par les forces gouvernementales tchadiennes, ce qui complique l'acheminement de l'aide humanitaire dans les zones sinistrées.

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article