Centrafrique : Un incendie fait 500 sans abri au nord-est de la Centrafrique

Publié le par Apa

APA Bangui (Centrafrique) Environ 500 personnes sont sans abri dans la ville de Ouadda, à 700 km au nord-est de Bangui, à la suite d’un incendie provoqué par un feu de brousse qui aurait été allumé par un enfant de 9 ans, à une trentaine de mètres derrière la case familiale pour attraper des rats, a annoncé dimanche la radio rurale locale.

78 cases ont été totalement consumées par les flammes, a indiqué à la radio rurale le chef du village de Koalé, M. Joseph Bataolou.

Il a lancé un appel aux autorités centrafricaines et aux partenaires au développement de la Centrafrique pour qu’ils apportent une aide d’urgence aux sinistrés qui ont perdu toutes leurs réserves de nourriture et de semence.

Chaque année, des milliers d’hectares de brousse sont systématiquement détruits en Centrafrique par les villageois qui mettent le feu à certains endroits pour attraper les rats et d’autres gibiers pour leur alimentation.

Les organisations nationales de protection de l’environnement s’inquiètent déjà de l’avancée du désert dans la partie nord et le nord-est de la Centrafrique.

Selon ces organisations, environ 3000 hectares de brousse ont été brûlés l’année dernière pendant la saison sèche.

«Si nous ne prenons pas garde, il est inévitable que d’ici à 10 ans, la moitié du territoire national sera désertique», a confié dimanche à APA la secrétaire générale de l’Organisation centrafricaine pour la défense de la nature (OCDN), Mme Marie Antoinette Bella.

«Ça sera une catastrophe nationale car nos régions du nord et du nord-est qui sont menacées par le désert ont toujours constitué le fer de lance de l’agriculture et de l’élevage» dans notre pays, a-t-elle conclu.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article