Guinée - Politique : L’opposition guinéenne pose des conditions à une entrée dans un gouvernement de consensus

Publié le par Apa

APA –Conakry (Guinée) Les partis politiques guinéens ont posé certaines conditions à leur participation à un Gouvernement de ‘’large consensus’’, ainsi que proposé par le Premier ministre, Ahmed Tidiane Souaré, qui a eu mercredi une réunion avec des leaders de formations de la mouvance présidentielle, comme de l’opposition.

Le nouveau Premier ministre, qui a admis agir « sur instruction » du chef de l’Etat, le Général Lansana Conté, a invité l’ensemble des partis à accepter de « l’accompagner » dans sa mission, qui « ne peut s’accomplir qu’avec toutes les forces vives de nation ».

Pour l’essentiel, tous les grands partis du pays ont participé à la réunion avec le Premier ministre, à la notable exception du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) du Pr Alpha Condé, considéré, par la plupart des Guinéens, comme « l’aile dur » de l’opposition.

Le Parti de l’Unité et du Progrès (PUP – mouvance présidentielle) a été la seule formation à n’avoir pas posé de condition à sa participation à un gouvernement de Ahmed Tidiane Souaré.

Quant aux autres formations politiques, elles exigeraient des « garanties » sur des questions, dont l’organisation des élections législatives, à la fin de l’année, comme prévu et la poursuite des enquêtes sur les événements sanglants de janvier et février 2007.

 

Publié dans L'AFRIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article