L'opposition zimbabwéenne veut "enterrer" Mugabe dans les urnes

Publié le par Yahooactualités

BULAWAYO, Zimbabwe (Reuters) - Le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), principale formation de l'opposition zimbabwéenne, a promis dimanche d'"enterrer" le président Robert Mugabe dans les urnes à l'occasion du deuxième tour de l'élection présidentielle, le 27 juin.

"Nous avons décidé de participer au second tour pour donner au peuple du Zimbabwe une seconde chance de se débarrasser de la dictature", a dit le vice-président du MDC, Thokozani Khupe, aux quelque 10.000 sympathisants de l'opposition réunis à Bulawayo, la deuxième ville du pays, pour le meeting de lancement de la campagne du second tour.

"Nous devons porter un coup fatal à Mugabe. Le 27 juin, nous participerons aux funérailles de la Zanu-PF (ndlr, le parti présidentiel). Nous allons faire en sorte de les enterrer pour qu'ils ne puissent pas ressusciter", a-t-il ajouté.

Morgan Tsvangirai, candidat du MDC, est arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle, le 29 mars, avec 47,9% des suffrages exprimés contre 43,2% pour le président sortant, au pouvoir depuis l'indépendance, en 1980.

Tsvangirai, qui a quitté le Zimbabwe pour l'Afrique du Sud peu de temps après le premier tour, devait regagner son pays ce week-end pour entrer en campagne pour le second tour. Il y a renoncé à la suite d'informations faisant état d'un complot visant à l'assassiner.

"Nous sommes toujours en train d'évaluer la situation relative à sa sécurité", a dit son porte-parole, George Sibotshiwe, dimanche à Johannesburg.

Le gouvernement zimbabwéen a appelé de son côté Tsvangirai à signaler aux autorités concernées les menaces sur sa sécurité, et a laissé entendre que ces accusations de complot pourraient n'être qu'un artifice.

Nelson Banya, version française Henri-Pierre André

Publié dans L'AFRIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article