Johnny Hallyday reconduit... en France

Publié le par Le Nouvel Observateur

Le chanteur a été expulsé du Cameroun pour avoir, selon des témoins, frappé un diplomate de la République centrafricaine.

Le chanteur Johnny Hallyday est arrivé samedi 11 mai à Paris après avoir été expulsé la veille du Cameroun, accusé de violence envers un chargé d'affaires de la République centrafricaine dans un hôtel de la capitale camerounaise. Le concert qu'il devait donner a été annulé.
A la sortie de l'avion, le chanteur a raconté sa mésaventure: "Un type que je pouvais évidemment pas connaître a dit des choses désagréables à notre sujet, notamment parce que nous avons des cheveux longs. Il y avait beaucoup de monde autour de nous et j'étais pressé de prendre ma clé par gagner ma chambre. Le type en question semblait pressé également. Il m'a bousculé. J'ai protesté. Il m'a empoigné en déchirant mon polo et en cassant la chaîne que je porte autour du cou."
Mais le chanteur a affirmé plusieurs fois à l'AFP qu'il n'avait pas porté la main sur le diplomate: "Je n'ai pas frappé, a-t-il répété. Je ne suis pas responsable de l'incident". Pourtant, sa version diverge avec celles des témoins. C'est d'ailleurs sur foi de ces témoignages que Johnny Hallyday a été expulsé du pays.

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article