POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DE LA PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU : 8 MAI 2008

Publié le par Un.org

Ci-dessous les principaux points évoqués par Marie Okabe, Porte-parole adjointe du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Déclaration  du Secrétaire général sur la Bolivie

     Le Secrétaire général suit de près les développements politiques en Bolivie. (Voir communiqué de presse: SG/SM/11555)

Conseil de sécurité

     Le Conseil de sécurité a entendu aujourd’hui, lors d’un débat public, un exposé de l’Envoyé spécial du Secrétaire général sur la mise en œuvre de la résolution 1559 concernant les derniers développements au Liban et le dernier rapport du Secrétaire général sur cette question. M. Terje Roed-Larsen indique que le Liban continue de connaître une crise politique aiguë du fait, en particulier, de l’incapacité à élire un président.  Il a signalé que des incidents avaient eu lieu, notamment le blocage des routes menant à l’aéroport international de Beyrouth par le Hezbollah et des échauffourées entre les partisans du Gouvernement et ceux de l’opposition.  À ce jour, il a été fait état de deux décès et de 10 blessés à la suite des affrontements.  M. Roed-Larsen a indiqué aujourd’hui que le calme était revenu dans la capitale.  La situation demeure cependant tendue et plusieurs routes sont encore fermées.  L’Envoyé spécial a souligné que le désarmement complet de toutes les milices libanaises et non libanaises est dans l’intérêt de la stabilité régionale.  Il a réitéré que le Secrétaire général était profondément préoccupé par le fait que les élections présidentielles n’avaient toujours pas eu lieu.  Le Conseil a ensuite tenu des consultations sur le Liban.  M. Roed-Larsen a l’intention de s’adresser à la presse à la sortie du Conseil de sécurité, après les consultations.

Voyages du Secrétaire général

Le Secrétaire général est à Atlanta aujourd’hui.  Il se trouve actuellement à la résidence du Gouverneur de Géorgie, M. Sonny Perdue.  Nous disposerons d’un compte-rendu de la déclaration qu’il a faite à la presse depuis la résidence, plus tard dans l’après midi.  Ce matin, il a rencontré le maire d’Atlanta, Mme Shirley Franklin, qui lui a présenté la collection des documents de Martin Luther King.  Il ainsi pu voir des documents soulignant la relation profonde entre le militant des droits civils et les Nations Unies, et notamment la correspondance entre Martin Luther King et l’ancien Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Ralph Bunche.  Le Secrétaire général a déclaré que Martin Luther King était un défenseur hors du commun des valeurs que défendent les Nations Unies, à savoir la paix, la justice sociale et économique et les droits de l’homme.  Il a aussi indiqué que nous pouvons en tirer une source d’inspiration alors que nous poursuivons aujourd’hui une mission essentielle qui est de bâtir un monde meilleur au XXIe siècle.

Dans la mesure où la santé dans le monde constitue l’une des priorités du Secrétaire général pour 2008 et au-delà, M. Ban Ki-moon se rendra aujourd’hui au Centre pour la prévention et le contrôle des maladies qui travaille avec l’Organisation mondiale de la santé sur un nombre important de questions.  Il rencontrera aussi ce soir l’ancien Président américain Jimmy Carter, au Centre Carter, en prélude à la réunion qu’il tiendra demain sur la santé dans le monde. 

Somalie

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a condamné dans les termes les plus strictes le meurtre d’un conducteur d’un camion sous-traité par le Programme alimentaire mondial et qui a été abattu à un point de contrôle dans le centre de la Somalie.  Le conducteur faisait partie d’un convoi transportant des denrées alimentaires du Programme alimentaire mondial.  Il a été arrêté par des membres de milices qui ont cherché à lui extorquer de l’argent puis qui ont ensuite ouvert le feu.  Gravement blessé, le conducteur a ensuite succombé à ses blessures dans un hôpital local.  Il s’agit du second conducteur, employé en sous-traitance par le Programme alimentaire mondial, qui a été tué en Somalie dans l’exercice de ses fonctions.  Le PAM a signalé que le chargement de 275 tonnes de nourriture du convoi n’avait pas été volé au cours de cet incident.

Tchad

Bien que la criminalité sur les routes demeure une préoccupation importante dans le sud du Tchad, la Mission des Nations Unies au Tchad et en République centrafricaine (MINURCAT) se dit satisfaite du bon niveau de sécurité qui y règne alors qu’affluent de nombreux réfugiés en provenance de la République centrafricaine voisine.  Les réfugiés arrivent de la ville frontalière de Gore où ses représentants officiels ont accueilli une délégation des Nations Unies dirigée par le Représentant spécial du Secrétaire général, M. Victor Angelo.  La délégation comprend des représentants du Programme alimentaire mondial, du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.  Selon la délégation, le nombre de réfugiés au Tchad s’élève à environ 296 000, dont 53 000 proviennent du Tchad, le reste étant des Soudanais.

Afghanistan – drogues

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) indique qu’une réunion associant des représentants des Gouvernements afghan, iranien, et pakistanais venait de s’achever et avait abouti à un accord sur les moyens de renforcer la coopération transfrontalière entre ces trois pays afin de freiner le flux de drogues en provenance d’Afghanistan.  Cette réunion fait partie d’une initiative triangulaire négociée par l’ONUDC afin d’améliorer la coopération transfrontalière en matière de lutte contre la drogue et le crime.  Le Directeur exécutif de l’ONUDC, M. Antonio Maria Costa, s’était rendu à Téhéran où il avait rencontré de hauts fonctionnaires iraniens.  Il a souligné la nécessité de garantir que les moyens mis en place pour faciliter le commerce ne profitent pas aux trafiquants de drogues et d’armes.

Banque mondiale – marché du carbone

Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale, le marché mondial du carbone a plus que doublé l’année dernière pour passer à 64 millions de dollars.  Le rapport signale toutefois une stagnation des projets du Mécanisme pour un développement propre dans les pays en développement.  Il met en garde contre l’apparition, cette année, d’un « déséquilibre entre l’offre et la demande» lorsque les acheteurs réaliseront qu’ils ne disposent pas de suffisamment de temps pour mettre en place de nouveaux projets leur permettant de remplir leurs obligations au titre du Protocole de Kyoto, alors que les demandes de rachat qui seront faites en vertu d’un accord sur les changements climatiques, qui doit encore être conclu, n’auront pas été formulées.  Le rapport met aussi en garde contre des retards administratifs dans l’approbation des projets.

Programme des Nations Unies pour l’environnement

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a publié un communiqué de presse qui met en garde contre un déclin alarmant du nombre d’oiseaux migratoires sur les voies migratoires mondiales.


*   ***   *

Publié dans LE MONDE

Commenter cet article