centrafrique : Travaux d`Hercule pour l`aide humanitaire à Ndélé

Publié le par Angola Press

NDÉLÉ (Centrafrique), 23/04 - Insécurité, pauvreté, systèmes de santé et éducatif défaillants: autant de dossiers que traitera l`antenne du Bureau de l`ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) qui vient de s`ouvrir à Ndélé, dans une zone démunie du nord-est de la Centrafrique.

"On a une extrême pauvreté à laquelle sont venus s`ajouter les problèmes de sécurité", analyse Jean-Sébastien Munié, qui dirige les huit antennes d`Ocha réparties dans le pays. Ces bureaux locaux sont chargés de coordonner les activités des diverses agences onusiennes et de certaines ONG.

Inauguré la semaine dernière, le bureau de Ndélé, ville de 25.000 habitants, vient "combler un vide" dans la région du Bamingui-Bangoran dont elle est le chef-lieu, à 300 km à l`ouest de Birao, la localité de l`extrême nord-est de la Centrafrique où est déployée la force européenne Eufor Tchad-RCA.

Attaquée par les rebelles de l`Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) en novembre 2006 puis reprise par les Forces armées centrafricaines (Faca), Ndélé, située près de la frontière tchadienne, subit à la fois les effets de la guerre civile du Darfour, au Soudan voisin, les exactions des diverses forces armées et les actes des braconniers.

"Nous souhaitons que ce bureau puisse servir à garantir la protection des droits de l`Homme dans la région", affirme à l`AFP sous couvert de l`anonymat un religieux à Ndélé. "Il y a des abus et de graves violations, dont des exécutions sommaires et des assassinats, des violences à l`égard des femmes et des filles, le travail des enfants, les mariages précoces".

"On espère aussi que cela va encourager les ONG à s`installer pour aider la population à vaquer à ses occupations dans la paix", ajoute-t-il.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article