Centrafrique : Le Premier ministre centrafricain dresse un tableau sombre de la situation sanitaire dans son pays

Publié le par Apa

APA Bangui (Centrafrique) Le Premier ministre centrafricain, Faustin Archange Touadéra, a dressé mardi à Bangui, un tableau sombre de la situation sanitaire dans son pays, à l’ouverture d’un forum national de trois jours (8-10 avril) sur le financement de la santé et l’accessibilité aux soins.

Selon le chef du gouvernement centrafricain, le taux de prévalence du SIDA est de 6,2% en Centrafrique.

Il a indiqué que la mortalité maternelle dans le pays avait augmenté, passant de 643 pour 1000 naissances vivantes en 1998 à 1355 actuellement alors que la mortalité infanto-juvénile est de 176 pour 1000.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a fait état d’un réveil des foyers de trypanosomiase humaine africaine.

Auparavant, le ministre centrafricain de la santé, Faustin Ntelnoumbi, avait indiqué que le forum national sur le financement de la santé s’inscrit dans la mise en œuvre des actions attendues de la table ronde des bailleurs de fonds qui s’est déroulée en 2007 à Bruxelles.

Son objectif «est d’engager des réflexions qui conduiront à l’adoption d’une initiative de mise en place d’un système supportable économiquement et financièrement par toutes les parties prenantes, à savoir les finances publiques, les communautés et les ménages, les collectivités, le secteur privé ainsi que les partenaires au développement», a-t-il souligné.

Selon les résultats d’une enquête sérologique effectuée en 2006, la Centrafrique occupe le premier rang en Afrique centrale et le 10ème mondial sur la liste des Etats les plus touchés par la pandémie du VIH/SIDA.

La prévalence du VIH/SIDA est deux fois plus élevée chez les femmes âgées de 15 à 49 ans (8%) que chez les hommes du même âge 4% et elle est presque deux fois plus élevée en milieu urbain qu’en milieu rural (8,3% contre 4,7%), selon la même enquête.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article