Manifestations antifrançaises aux Comores

Publié le par Bbc Afrique

20080327132007_44509615_comoros_bacar_afpg203.jpgPlusieurs centaines de personnes ont manifesté devant l'ambassade de France à Moroni pour protester contre l'arrivée mercredi du colonel Mohamed Bacar sur l'île française de Mayotte.

Le président déchu devait s'envoler pour l'île française de la Réunion jeudi soir à bord d'un avion de l'armée française, en compagnie d'une vingtaine de membres de sa garde rapprochée.

En visite à Saint-Denis-de-la Réunion, le secrétaire d'Etat français à l'Outremer, Yves Jégo, a indiqué que le président déchu serait remis à la justice à sa descente d'avion.

Mohamed Bacar a adressé une demande d'asile aux autorités françaises qui n'ont pas encore répondu.

Mais le gouvernement comorien souhaite, pour sa part, que le colonel Bacar soit jugé aux Comores et demande son extradition.

"Il faut absolument que le colonel Bacar soit jugé. D'ailleurs, un mandat d'arrêt a été lancé contre lui. La France étant un Etat de droit, elle doit quand même respecter ce mandat d'arrêt," a déclaré Mmadi Ali, le ministre comorien des Affaires islamiques, de la Communication et des Droits de l'homme.

"Je crois que la France ne va pas refuser de l'extrader. Mais si cela se produit, on tirera les leçons," a-t-il ajouté.

Mohamed Bacar s'était déclaré vainqueur d'une élection controversée en juin 2007.

Ce scrutin n'a été reconnu ni par l'Union africaine, ni par le gouvernement de l'Union des Comores.

L'ancien homme fort d'Anjouan a été chassé du pouvoir lors d'une offensive menée par les forces gouvernementales comoriennes soutenues par les troupes de l'Union africaine.

Publié dans LE MONDE

Commenter cet article