Centrafrique / Tchad - MINURCAT : Rencontre avec le Président Centrafricain.

Publié le par African Press Organisation

12-16-a-blue-helmet.jpgBangui, RCA. Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Mission de l’ONU en Centrafrique et au Tchad (MINURCAT), basé à N’Djamena, est arrivé à Bangui, en milieu de journée, pour une rencontre avec le Président Centrafricain.

M. Victor ANGELO, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies, auprès de la Mission de l’ONU en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) a saisi l’occasion de cette rencontre avec le Président la République centrafricaine pour présenter la mission qu’il dirige. Il était accompagné du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Centrafrique, l’Ambassadeur François Lonseny FALL. Au sortir de son audience, il a souligné que la semaine prochaine, le bureau de liaison de Bangui commencera à être opérationnel, avec la présence de deux officiers de liaison de la MINURCAT. La Police centrafricaine sera épaulée par la MINURCAT. Le Représentant spécial a annoncé que d’ici septembre une évaluation à mi-parcours sera faite, à l’issue de laquelle des recommandations seront formulées pour la suite de la mission. Le Chef de l’Etat a dit toute sa disponibilité à faciliter la tâche à l’ONU.

Auparavant, M. ANGELO avait eu un entretien avec le Premier Ministre centrafricain, Monsieur Faustin TOUADERA à qui il a présenté le mandat de la MINURCAT et le calendrier de déploiement de la mission à Birao. Il a insisté sur le fait que le rôle de la mission sera limité au Nord Est du pays, dans la Vakaga. La MINURCAT assurera la sécurité des camps de réfugiés situés dans les environs et à l’Est du Tchad. Le premier Ministre a dit toute la satisfaction du gouvernement à voir enfin la réalisation de cet appui onusien, à la sécurisation de cette zone.

Pour rappel, la MINURCAT a été créée par le Conseil de Sécurité qui, dans sa résolution 1778 du 25 septembre 2007, a décidé de la mise en place d’une mission multidimensionnelle, « destinée à créer les conditions favorables au retour volontaire, sécurisé et durable des réfugiés, des personnes déplacées et des populations civiles », dans l’est du Tchad et le nord-est de la République Centrafricaine. La MINURCAT est appuyée par la Force Européenne (EUFOR), déployée dans l’est du Tchad et dans le nord-est de la République centrafricaine, avec pour mission d’ « assurer la sécurité et la liberté de circulation du personnel des Nations Unies et du personnel associé ».

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article