Centrafrique - Gouvernance : Un séminaire national sur la réforme du secteur de la sécurité en RCA, mi-avril

Publié le par Apa

APA-Bangui(Centrafrique) Le séminaire national sur la réforme du secteur de la sécurité en République centrafricaine devrait se tenir du 14 au 17 avril prochain à Bangui, a appris samedi APA auprès du président du comité préparatoire du séminaire national sur la Réforme du secteur de la sécurité (Rss), le général Antoine Gambi.

Le général Antoine Gambi a expliqué que trois thèmes sont retenus pour être développés au cours de ce séminaire, notamment l’état des lieux des sous secteurs de la sécurité, une réforme du secteur de la sécurité au niveau national et synthèse et conclusion opérationnelles du séminaire.

Selon le président du comité préparatoire, il ne sera pas question pour le séminaire de fournir des recommandations comme de coutume, mais plutôt de concevoir des projets dans chaque sous-secteur de la sécurité, susceptibles d’être financés par des partenaires.

« Si le problème de l’insécurité n’est toujours pas résolu en Centrafrique, c’est parce que toutes les tentatives de réforme se sont limitées dans les différents sous-secteurs. Mais le séminaire national dont il s’agit est une synthèse de tous ces efforts », a-t-il répondu aux journalistes qui doutent des retombées concrètes du processus Rss.

Il a fait remarquer que la réforme du secteur de la sécurité est le premier pilier du Document de stratégie de réduction de la pauvreté (Dsrp) et constitue un point essentiel pour l’exécution de ce document.

Pour le général Gambi, toute la population est appelée à adhérer au processus de la Rss car la question de la sécurité concerne tout le monde.

« La République Centrafricaine par sa situation géographique est un couloir d’insécurité », expliquant que chacune des seize préfectures de ce pays est frontalière au moins avec un pays de la sous-région.

Une centaine de participants venant de toutes les régions du pays sont attendus à ce séminaire qui va permettre à la Centrafrique de mettre en place sa stratégie nationale de défense et de sécurité.

La Centrafrique est secoué depuis quelques années par des mouvements de rébellion et le phénomène des coupeurs de routes.

Elle a comme pays limitrophes la RDC et le Congo au sud, le Soudan à l’est, le Tchad au nord et le Cameroun à l’ouest.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article