Sarkozy salue la "bonne gouvernance" du président botswanais

Publié le par Reuters

PARIS, 20 mars (Reuters) - Nicolas Sarkozy a décoré jeudi à l'Elysée le président botswanais Festus Mogae, dont il a félicité la "bonne gouvernance" et le combat contre l'épidémie VIH/sida.

Au pouvoir depuis dix ans, Festus Mogae doit quitter ses fonctions à la fin du mois. Il a reçu des mains du président français les insignes de Grand-Croix de la Légion d'honneur.

Selon un communiqué de l'Elysée, Nicolas Sarkozy Reutersa qualifié le Botswana de pays "modèle" et "réaffirmé sa conviction que la démocratie, la bonne gouvernance et le développement économique étaient indissociables".

"La paix est une condition sine qua non de la réussite, et la démocratie et la bonne gouvernance sont des conditions sine qua non de la paix", a déclaré Festus Mogae à la presse après l'entretien. "Par ailleurs nous avons toujours beaucoup cru aux vertus de la consultation des citoyens au Botwana".

Ancienne colonie britannique, le Bostana est indépendant depuis 42 ans.

"Il n'y a pas de secret au succès du Bostwana si ce n'est qu'il faut faire les choses correctement, publiquement, et du mieux possible", a ajouté Festus Mogae, dont les propos étaient traduits de l'anglais.

Comme dans de nombreux pays d'Afrique australe, l'épidémie de VIH/sida est fléau au Botswana. Environ 270.000 Botswanais, sur une population de deux millions, vivent avec le virus.

Cette question a été abordée à l'Elysée.

"Nous avons stabilisé (l'épidémie) mais elle reste un véritable problème car tant que de nombreux membres de la population vivent avec le VIH/sida, nous ne sommes pas à l'abri d'une résurgence de la pandémie", a dit Festus Mogae.

Nicolas Sarkozy et Festus Mogae ont par ailleurs signé un accord sur l'enseignement du français au Bostwana, pays anglophone./EP

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article