Journée Mondiale de l'Eau - République centrafricaine : un million de personnes sans accès à l'eau propre

Publié le par www.un.org

209-28-cef-water.jpg0 mars 2008 – Les eaux sales, et les maladies qu'elles transmettent, menacent un million de personnes dans le nord de la République centrafricaine, une région en proie à un conflit interne. Quatorze agences humanitaires ont formé une `alliance pour l'eau' dans le pays, sous l'égide du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

  Pour l'année 2008, les agences des Nations Unies et les organisations non-gouvernementales ont élaboré dix projets pour améliorer l'accès à l'eau propre et aux installations sanitaires dans le nord de la République centrafricaine. Sur les 10, seulement trois ont jusqu'ici reçu un financement , indique un communiqué publié aujourd'hui par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

La situation est critique dans le nord-est du pays, où la population est particulièrement exposée aux maladies transmises par l'eau. L'insécurité les empèchant de retourner dans leurs villages, les habitants sont contraints d'utiliser l'eau disponible, parfois celle, stagnante, des mares ou des rivières.

L'initiative WATSAN (Eau/Assainissement/Hygiène), dirigée par l'UNICEF, est une véritable `Alliance pour l'eau', un partenariat formé entre 14 agences humanitaires pour réparer, forer des puits, et fournir des pompes à eau.

  "Si nos projets pour l'eau reçoivent l'appui que nous avons sollicité à temps, les mécanismes de coordination que nous avons mis en place nous permettront de fournir de l'eau potable à plus de 250.000 personnes en 2008 ", a affirmé Toby Lanzer, le Coordonnateur humanitaire dans le pays.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article