Les démocrates pensent qu’Hillary a saboté les chances d’Obama

Publié le par surf the info

undefinedDe plus en plus d’élus démocrates s’inquiètent pour l’élection de Novembre prochain après une série d’attaques du camp Clinton sur les capacités de Barack Obama à conduire le pays.

 

Du côté du camp Clinton, on a déjà attaqué Obama sur son leadership, sa crédibilité, sa vision en tant que chef d’état et maintenant on l’attaque sur ses chances de gagner l’élection de Novembre.

 

Lors d’un appel téléphonique avec des journalistes, l’un des stratèges d’Hillary Clinton, Mark Penn, a déclaré à propos de la primaire de pennsylvannie le 22 Avril prochain : «  Hillary est prête à gagner alors qu’Obama n’a aucune chance de remporter la Maison Blanche. » Pour étayer son argument, Penn a déclaré qu’Hillary Clinton avait remporté les principaux états, ce qui faisait d’elle une candidate plus sérieuse qu’Obama. Pourtant, le sénateur de l’Illinois a remporté deux fois plus d’états qu’Hillary Clinton et mène au nombre des délégués.

 

Après les différentes attaques verbales de chaque côté (Hillary traitée de monstre, Obama qui serait favorisé par la couleur de sa peau), de plus en plus de démocrates se voient foncer dans le mur. Va-t-on offrir sur un plateau l’élection de Novembre à John Mc Cain ? Celinda Lake, directrice d’un institut de sondage a déclaré au quotidien USA Today : « tous les démocrates sont inquiets. Si les candidats ne font pas plus attention à ce qu’ils disent, ils vont mettre leur camp en grande difficulté. » Déjà, l’idée d’un ticket Obama-Clinton ne fait plus recette. Nancy Pelosi, la speakerine de la chambre des représentants et membre du parti démocrate a son avis sur la question : «  Pour moi, c’est certain : un ticket Obama-Clinton est impossible. Hillary a clairement dit que le

 

sénateur Mc Cain était un meilleur commandant en chef qu’Obama. »Pour de nombreux démocrates, la tactique offensive de l’ex-first lady afin de rattraper son retard par rapport à Obama est en train de saboter les chances du parti. Ofield Dukes, un consultant en communication qui travaille pour le camp Obama a déclaré : « Hillary Clinton est en train d’en faire une question raciale. Elle veut faire passer Obama auprès des blancs comme d’un candidat noir plutôt que pour un candidat qui a message et une vision à faire entendre. La machine à perdre est lancée. » Il sera intéressant d’observer les deux prochains face à face télévisés entre les deux candidats. Ils auront lieu les 16 et 19 Avril.

Publié dans LE MONDE

Commenter cet article