Un avocat centrafricain fustige le néocolonialisme de la FIFA

Publié le par Apa

undefinedAPA Bangui (Centrafrique) L’avocat de la Fédération centrafricaine de football (FCF), Me Mathias Morouba, a dénoncé, au cours d’une conférence de presse, samedi à Bangui, «le néocolonialisme» de la fédération internationale de football association (FIFA), pour avoir invalidé l’élection de M. Patrice Edouard Ngaïssona à la présidence du bureau fédéral.

M. Ngaïssona a été élu président de la FCF le 29 septembre 2007 au cours d’une assemblée générale élective qui s’est déroulée en présence des délégués de la FIFA et de la confédération africaine de football (CAF).

Le 12 décembre 2007, la FIFA a décidé de ne pas reconnaître le nouveau bureau fédéral et exigé la mise en place d’un comité de normalisation chargé d’organiser des nouvelles élections.

Selon Me Mourouba, la décision de la FIFA de dissoudre le bureau fédéral centrafricain «sans motif» est une violation de la loi de la FIFA elle-même.

«Il y a un tribunal sportif en République centrafricaine, il y a des juridiction compétentes en République centrafricaine, donc la FIFA n’a pas à faire une ingérence intempestive dans une affaire purement centrafricaine», a déclaré Me Mourouba, dénonçant «l’impérialisme» de l’instance dirigeante du football mondial.

«La FIFA n’a pas intérêt à nous dicter sa loi», a-t-il dit, soulignant que «les délégués de la FIFA et de la CAF étaient là, ils ont même fait des photos de famille pour approuver l’élection» de M. Ngaïssona.

La FIFA, en tant que partenaire privilégié du football, doit tout de même respecter les Centrafricains, a poursuivi l’avocat centrafricain.

«Croyez-vous la FIFA puisse faire la même chose à la fédération française de football, la Fédération allemande, la fédération camerounaise?», a-t-il interrogé.

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Desire 16/03/2008 18:24

Mais si cet eminent avocat centrafricain croit que c'est de l'imperialisme que d'exiger que les elections se tiennent dans de bonnes conditions, il n'a faire sortir la RCA de la FIFA!!!!!!!! C'est aberrant de voir qu'en Centrafrique les gens pensent comme s'ils etaient les seuls a posseder la raison. On a accepte de faire partie d'une association, respectons les principes de base de cette association et tout ira bien. Arretez de manipuler les gens tout simplement parce que vous voulez faire les yeux doux au Prince de Bangui. Patriotiquement