Primaires américaines : Barack Obama remporte le Wyoming

Publié le par Afp

obama-copie-1.jpgCASPER (AFP) - Barack Obama, candidat à l'investiture présidentielle du parti démocrate, a remporté samedi soir les "caucus" dans l'Etat américain du Wyoming (centre), devant sa rivale Hillary Clinton, ont annoncé les chaînes de télévision américaines. Après dépouillement de 96% des votes dans les "caucus" démocrates organisés dans cet Etat agricole surnommé le "pays des cow-boys", M. Obama obtenait 59% (4.459 voix) des suffrages contre 40% (3.081) à Mme Clinton, ont précisé les télévisions Fox et CNN.

Chacun des 23 comtés du Wyoming, un des Etats les plus républicains et le moins peuplé des Etats-Unis, avec un demi-million d'habitants, organisait des "caucus" (assemblées d'électeurs) démocrates. Pourtant, ils ne désignent que 12 délégués sur les 2.025 requis pour obtenir l'investiture comme candidat du parti démocrate.

L'enjeu de ces "caucus" n'était donc pas crucial pour la course à l'investiture démocrate, mais ils revêtaient un intérêt inédit en raison de la lutte serrée entre Mme Clinton et M. Obama. Les deux prétendants à l'investiture démocrate, toujours au coude à coude après huit longues semaines de primaires, doivent se battre pour chacun des futurs délégués à la convention, qui désigneront le candidat du parti.

Seulement 25% des inscrits sur les listes électorales du Wyoming, soit environ 60.000 personnes, sont enregistrés comme démocrates. Douze délégués doivent être attribués à la proportionnelle et en deux temps. Sept étaient désignés samedi et les cinq autres le seront lors d'une convention locale prévue le 24 mai.

Le Wyoming étant le premier Etat américain à avoir accordé le droit de vote aux femmes, et Bill Clinton, venu y faire campagne en faveur de son épouse, avait demandé aux électeurs de devenir des pionniers en envoyant pour la première fois une femme à la Maison Blanche. Fief du vice-président républicain Dick Cheney -- cousin éloigné de M. Obama selon des études généalogiques effectuées par Lynne Cheney --, l'Etat, qui tire sa richesse de l'exploitation du pétrole et du gaz naturel, est une terre de mission pour les démocrates. Lors de l'élection présidentielle de 2000 et 2004, près de 70% des suffrages étaient allés à George W. Bush.

En remportant mardi trois des quatre primaires, dont le Texas et l'Ohio, Mme Clinton s'est replacée spectaculairement dans la course. Et alors qu'aucun candidat démocrate n'avait jamais fait campagne dans le Wyoming, les deux prétendants à l'investiture ont tenu vendredi des meetings à Casper et Laramie. La prochaine étape se jouera dans l'Etat du Mississippi (sud) mardi et surtout la Pennsylvanie (est) le 22 avril.

Au final, c'est la convention du parti démocrate qui sera officiellement chargée de désigner un candidat fin août à Denver (Colorado, ouest). Le problème est que la douzaine de primaires restant à organiser ne permettront ni à Hillary Clinton ni à Barack Obama de franchir le seuil des 2.025 délégués nécessaires pour s'assurer de l'investiture.

Le rôle des 796 super-délégués, ces élus et dignitaires du parti habilités à voter comme ils l'entendent sera donc décisif - sauf, peut-être, si les Etats du Michigan (nord) et de Floride (sud-est), privés actuellement de leurs délégués pour avoir désobéi aux règles du parti en avançant leurs primaires en janvier, ont leur mot à dire.

Mme Clinton milite pour que les délégués élus dans ces Etats en janvier aient leur place à la convention: elle l'avait emporté alors qu'aucun candidat n'y avait fait campagne, conformément aux injonctions du parti.

Publié dans LE MONDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article