Un soldat français de l'Eufor porté disparu au Soudan

Publié le par Le Monde

h_9_ill_1018427_eufor.jpgUn soldat français de la force européenne chargée de sécuriser l'est du Tchad et du Centrafrique manquait à l'appel, lundi soir 3 mars, après un incident survenu au Soudan, où son véhicule a pénétré par erreur, ont annoncé les états-majors de l'Eufor Tchad-RCA et des armées à Paris.

Selon un communiqué de l'Eufor Tchad-RCA, cet "incident frontalier" – le premier notable depuis le début, en janvier, du déploiement de la force européenne – s'est produit dans la région de Tissi, localité tchadienne frontalière du Soudan, au sud-est de la zone d'opérations. Le véhicule du militaire a traversé non intentionnellement la frontière et pénétré sur trois kilomètres en territoire soudanais, a précisé l'Eufor, indiquant que des soldats qui tentaient de récupérer le véhicule ont ensuite essuyé des tirs hostiles et se sont repliés.

 

UN AUTRE SOLDAT RÉCUPÉRÉ

 

L'Eufor s'est refusée à donner plus de précisions sur le militaire porté disparu. De son côté, l'état-major des armées à Paris a indiqué qu'un autre autre soldat français se trouvant dans le même véhicule avait été récupéré après cet incident.

 

L'Eufor Tchad-RCA est chargée de veiller à la sécurité des centaines de milliers de réfugiés soudanais du Darfour, déplacés dans l'est du Tchad et le nord-est du Centrafrique. Le déploiement de cette force, qui comptera trois mille sept cents soldats au total dont deux mille cent Français, et devait initialement débuter fin 2007, a été retardé en raison de l'offensive des rebelles tchadiens sur N'Djamena début février.

Publié dans L'AFRIQUE

Commenter cet article