Centrafrique : les fonctionnaires vont reprendre le travail lundi

Publié le par Afp

undefinedBANGUI (AFP) — Les fonctionnaires centrafricains, en grève depuis le 2 janvier en raison d'arriérés de salaires, ont décidé de reprendre le travail lundi après la promesse du gouvernement de leur verser deux mois de salaire le 29 février, a-t-on appris dimanche de source syndicale.

Le gouvernement a également promis des augmentations de salaires à terme.

"C'est un test de confiance pour le nouveau gouvernement. Nous attendons de voir la concrétisation de cet engagement. Si ce n'est pas le cas (salaires non versés), on avisera", a déclaré à l'AFP Noël Ramadan, secrétaire général de l'Union syndicale des travailleurs centrafricains (USTC).

Dans une allocution prononcée à la clôture de ces négociations samedi en fin de journée, le Premier ministre Faustin-Archange Touadéra a rendu hommage aux agents de l'Etat: "Vous venez là de faire montre de patriotisme. Car votre décision d'arrêter la grève et de reprendre le travail, permettra non seulement à nos enfants de reprendre le chemin de l'école, mais aussi à nos concitoyens malades de se faire soigner."

Les retards de paiement dans la fonction publique atteignent six mois depuis l'arrivée au pouvoir, en mars 2003, du président François Bozizé.

Les fonctionnaires revendiquent aussi le paiement de plus de quarante mois de salaires non payés sous les présidences d'André Kolingba (1981-1993) et d'Ange-Félix Patassé (1993-2003). Ils demandent également des augmentations.

Ces arriérés de salaire avaient provoqué mi-janvier la chute du gouvernement d'Elie Doté.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article