Centrafrique - Sécurité : Lancement du «Programme d’aide coordonné» en faveur de la Centrafrique

Publié le par Apa

undefinedAPA Bangui (Centrafrique) Le Premier ministre centrafricain, Faustin Archange Touédara, a procédé, mercredi à Bangui, au lancement du Programme d’aide coordonné (CAP) qui consiste notamment à fournir des soins médicaux d’urgence, de la nourriture et de l’eau potable aux populations confrontées à la violence en Centrafrique ainsi qu’à protéger les personnes déplacées, en particulier les femmes et les enfants.

Dans le cadre de ce programme, les organisations humanitaires ont mobilisé cette année 92 millions de dollars Us, contre 69 millions en 2007, pour répondre aux besoins des populations touchées par la crise et l’insécurité dans le nord-est et le nord-ouest de la Centrafrique.

Quelques 28 organisations humanitaires ont conçu 76 projets visant à améliorer les conditions de vie des populations dans les zones de crise, selon le représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), coordonnateur humanitaire, Toby Lanzer.

Sur ces 76 projets, 37 ont été jugés hautement prioritaires donc nécessitant un financement immédiat de 29 millions de dollars, a indiqué M. Lanzer.

Selon lui, le nombre de déplacés à l’intérieur de la RCA est toujours estimé à quelque 197.000 personnes alors que 98.000 Centrafricains sont réfugiés dans les pays frontaliers (Tchad, Cameroun et Soudan).

Les Nations Unies estiment à un million le nombre de personnes touchées par la crise ayant besoin d’un soutien conséquent des donateurs en 2008.

Le Premier ministre a souligné la détermination du gouvernement centrafricain à soutenir le respect du droit humanitaire international sur toute l’étendue du territoire national.

M. Touadéra a affirmé que les dispositions seront prises pour accélérer les procédures d’enregistrement des Organisations non gouvernementales (ONG) internationales.

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article