CENTRAFRIQUE - CRISE HUMANITAIRE : LES NATIONS UNIES REDOUTENT UNE TRAGEDIE HUMANITAIRE AU NORD-CENTRAFRIQUE

Publié le par AFRIQUE CENTRALE INFO

 
Crise humanitaire à venir - 20/1/2006
Les Nations unies redoutent une tragédie humanitaire dans le nord de la Centrafrique, où des exactions commises par des groupes armés se multiplient depuis six mois à l'encontre des populations civiles, a déclaré vendredi une porte-parole.
 
"La situation se détériore", a déclaré à la presse la porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU à Genève, Elisabeth Byrs, expliquant que le personnel humanitaire présent sur place a de plus en plus de mal à retrouver la trace des civils dans le besoin.
 
"Les hommes sont victimes d'attaques, les femmes de viols et la population a tendance à partir dans la forêt ou au Tchad pour échapper à la violence", a-t-elle déclaré.
 
Mais la communauté internationale tend à oublier la Centrafrique, qui n'a reçu l'an dernier que 35% des 27 millions de dollars demandés par l'ONU au titre de l'aide humanitaire.
"Si la situation sur le terrain ne s'améliore pas et que l'argent n'arrive pas, on va vers une crise humanitaire", a déclaré Mme Byrs. "Il faut agir avant que la situation devienne irréversible et ne vire à la tragédie".
 
Actifs depuis plusieurs années, les "groupes armés" et autres "coupeurs de route" (bandits de grand chemin) multiplient depuis six mois les attaques et les exactions contre les populations du nord de la Centrafrique.
 
Deux de ces raids menés en septembre et décembre sur deux petites localités proches de la frontière tchadienne, Markounda et Kabo, ont été revendiqués par un groupe jusque-là inconnu qui conteste ouvertement le président centrafricain François Bozizé

Publié dans ACTUALITES NATIONALES

Commenter cet article